BMW : 5 millions de véhicules fabriqués aux États-Unis

   27 Juin 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Je crois que je n’ai pas besoin de vous dire que la crise de la Covid-19 est au cœur de la majorité des conversations depuis quelques mois et que ce qui en ressort n’est généralement pas très positif. Bref, pour faire changement, je vous propose une nouvelle, une bonne, qui nous vient directement de chez BMW. Figurez-vous que ce mois-ci, le constructeur bavarois a construit son 5 millionième véhicule aux États-Unis.

Il aura fallu près de 26 années a BMW pour arriver à surpasser la marque des 5 millions d’unités fabriquées en Amérique du Nord, mais c’est maintenant chose faite et comme on peut s’en doutez, le constructeur bavarois prévoit une croissance assez rapide de son entreprise et des ventes malgré la situation, ce qui veut dire qu’on pourrait atteindre 6 millions d’unités avant même 2023. Bien qu’ambitieux, cet objectif est parfaitement réalisable vu la quantité de modèles que le constructeur propose.

L’unité

Au cas où ça vous intéresserait, cette 5 millionième unité est un BMW X5 M Competition, soit un énorme VUS propulsé par un moteur V8 biturbo développant 617 chevaux. Fait étonnant, il aura fallu à BMW près de 12 ans avant d’atteindre la production d’un million d’unités en Amérique du Nord et c’est d’ailleurs une BMW Z4 M Roadster de 2006 qui a été la chanceuse. C’est en 2012 que la marque a atteint son second million, mais BMW a décidé de ne pas mentionner de quel véhicule il s’agit. En 2015, la production a atteint 3 millions d’unités avec un BMW X5 M et pour le chiffre 4 millions, on a eu droit à un BMW X3 en 2017.

Si le bureau chef de BMW est en Allemagne, la majeure partie de sa production d’effectue en Amérique du Nord. D’ailleurs, en 2019 seulement, le constructeur a produit 411 620 véhicules aux États-Unis seulement et ce nombre, environ 70% ont été exportés vers d’autres pays.

Il est certain que la crise de la Covid-19 rend les choses particulièrement difficiles pour le constructeur bavarois, mais c’est aussi le cas pour les autres constructeurs automobiles à travers le monde entier. Toutefois, les ventes ont repris de bons trains en Amérique du Nord dans les dernières semaines et même si la majorité des concessionnaires sont assez conservateurs quant à la possibilité de rattraper leur chiffre de vente pour cette année, le marché s’améliore plus rapidement que prévu.

Bref, je ne sais pas si BMW va toujours être en mesure d’atteindre son objectif de produire 6 millions de véhicules en Amérique du Nord avant 2023, mais chose certaine, la santé financière de BMW est plutôt bonne et le constructeur bavarois n’a certainement pas fini d’innover. D’ailleurs, comme vous avez pu le remarquer, ce dernier a éliminé la majorité des véhicules qui ne se vendaient pas particulièrement bien dans sa gamme pour mettre encore plus d’emphase sur les modèles populaires.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER