BMW : des sièges chauffants avec un abonnement?

26 Juillet 2022 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Paiement de voiture, assurance, entretiens, accessoires, il semble que tout ça ne soit pas encore suffisant puisque le constructeur automobile bavarois BMW semble avoir trouvé le moyen d’aller chercher du profit ailleurs. Comme vous avez pu le lire dans le titre, il faudra désormais payer un abonnement pour activer la fonction des sièges chauffants dans votre BMW. Heureusement, le Canada ne figure pas sur la liste des marchés où cette nouvelle fonctionnalité est appliquée pour le moment, mais si vous en Afrique du Sud, en Corée du Sud, en Nouvelle-Zélande, en Allemagne ou au Royaume-Uni, c’est une réalité à laquelle vous devrez maintenant faire face.

 

On le sait, les voitures sont de plus en plus connectées comme nous l’avons appris récemment, les manufacturiers ont plus de contrôle qu’on pourrait le croire. Pour ne vous donner qu’un exemple parmi tant d’autres, et ce, sans nommer de marque, certains constructeurs peuvent contrôler le pilotage autonome de votre véhicule à distance et d’autres peuvent effectuer des mises à jours à distance sur votre véhicule.

 

Trop c’est trop?

 

Toutefois, jusque-là, personne n’était allé jusqu’à vous faire payer une option individuelle pour que vous puissiez l’activer. Certes, ça a toujours été ainsi pour la radio satellite Sirius, mais BMW a certainement lancé un nouveau débat avec l’annonce que les sièges chauffants seront désormais disponibles sur abonnement pour certains marchés.

 

Maintenant, combien coûtent tout ça? Eh bien, selon l’endroit où vous êtes, il serait question d’un abonnement d’environ 23 $ par mois pour les sièges chauffants. D’ailleurs, ile ne s’agirait pas là que de la seule option disponible sur abonnement puisque BMW demanderait aussi 15 $ par mois pour le volant chauffant. Il semblerait aussi que d’autres options de technologies avancées comme le régulateur de vitesse et le système d’aide au maintenant de la voie soient assujetties à devenir des caractéristiques disponibles sur abonnement uniquement.

 

Ce que j’en pense

 

Pour être avec vous, ce genre de système par abonnement pourrait très bien fonctionner dans un programme comme celui de Porsche où vous ne louez pas une voiture spécifiquement, mais où vous payer un abonnement complet qui comprend l’assurance, l’immatriculation et les entretiens d’un véhicule que vous pouvez d’ailleurs changer selon les disponibilités de la flotte? Ça serait tout à fait logique que vous puissiez payer ici pour les caractéristiques qui vous intéressent et votre abonnement pourrait ainsi suivre le véhicule que vous choisissez chaque mois. Ainsi, vous pourriez moins cher si vous n’avez pas besoin de certaines caractéristiques alors qu’elles resteront disponibles pour celui ou celle qui les a inclus dans son abonnement mensuel.

 

On fait quoi maintenant?

 

Pour le moment, BMW n’a pas encore réussi à implanter son service d’abonnement pour certaines caractéristiques en Amérique du Nord et ce n’est pas parce qu’il n’a pas essayé. Il est clair qu’on se dirige de plus en plus vers ce modèle d’affaires. Il ne reste plus qu’à espérer que les prix demeurent raisonnables et surtout que les caractéristiques essentielles à la sécurité ne soient pas touchées par ce genre de programme.  

 

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER