BMW Série 5 2021

   09 Juin 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier

La BMW Série 5 de septième génération bénéficie de sa première mise à jour pour 2021 et on peut dire que les améliorations sont nombreuses. En fait, la première chose qu’on note, c’est que la berline du constructeur bavarois a droit à une calandre agrandie, mais relativement normale contrairement à la nouvelle Série 4. Bref, la Série 5 ne risque pas de causer un scandale.

Pour ce qui est améliorations extérieures de la berline du constructeur bavarois, on note d’abord ses nouveaux phares légèrement plus droits et la voiture a elle-même été allongée de 3 centimètres, ce qui ne se voit pas forcément à l’œil, mais donne une allure plus élancée à la Série 5. Sur le côté de la voiture, la seule chose qui a été retravaillée, ce sont les prises d’air qu’on retrouve au bas de la carrosserie. Finalement, l’arrière de la voiture a droit à un nouveau parechoc et des feux arrière plus modernes et distingués.

L’habitacle de la voiture ne change que très peu sur le plan visuel mis à part l’écran central qui gagne environ 2 pouces en dimensions et quelques nouvelles finitions possibles pour les matériaux qui composent la planche de bord et les sièges. Certaines caractéristiques du système d’infodivertissement ont également été mises à jour comme c’est le cas pour le système de navigation qui est désormais plus précis et plus agréable à utiliser.

À chacun son moteur

L’une des caractéristiques qui font qu’on apprécie autant la BMW Série 5, c’est la vaste gamme de motorisations qu’elle propose et heureusement pour cette dernière, le constructeur bavarois est resté fidèle à la tradition pour le modèle 2021. Ainsi, dans sa version de base, la 530i xDrive est propulsée par un moteur turbocompressé de 4 cylindres de 2.0 litres qui affiche une puissance de 248 chevaux et 258 livres-pied de couple. Vient ensuite la version 540i xDrive qui, elle, bénéficie d’un moteur de 6 cylindres de 3.0 litres qui affiche une puissance de 335 chevaux et 330 livres-pied de couple. Les choses ne s’arrêtent pas là puisque dans la version 550i xDrive, vous avez droit à un moteur V8 de 4.4 litres qui développe plus de 523 chevaux. Cette version est capable de boucler le 0-100 en seulement 3.8 secondes. Finalement, la BMW Série 5 2021 est aussi offerte en version hybride enfichable avec une mécanique qui combine le moteur de 4 cylindres et un moteur électrique pour une puissance totale combinée de 248 chevaux et 310 livres-pied de couple. D’ailleurs, cette dernière profite d’un nouveau système qui lui permet d’envoyer une surcharge d’énergie et de bénéficier de 40 chevaux supplémentaires pendant 10 secondes. Soit environ le temps d’une course d’accélération. En revanche, son autonomie moyenne en mode 100% électrique ne dépasse pas les 25 kilomètres, ce qui est franchement décevant pour une voiture de cette catégorie.

Pour l’instant, BMW n’a pas encore fait mention de la version M5 et de la version M5 Competition, mais on sait que ces dernières devraient faire leur entrée sur le marché peu après les versions régulières.

À venir

Le prix de la BMW Série 5 2021 n’a pas encore été annoncé, mais on peut s’attendre à une légère hausse par rapport à l’an dernier, ce qui n’est pas une mauvaise chose au final puisqu’on nous en donne nettement plus. Maintenant, il s’agit simplement de savoir si elle sera à la hauteur face à sa grande rivale, la Mercedes-Benz Classe E qui, lui, fait entièrement peau neuve pour 2021. Inutile de vous dire que c’est un match comparatif que j’ai particulièrement hâte de préparer.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

 

Nos autres inventaires de BMW