Budget 2020 : plus d’argent pour les véhicules électriques

   23 Mars 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Il est certain que toutes les nouvelles ou presque sont axées sur le Covid-19 à l’heure actuelle, mais il ne faut pas oublier le reste. Ainsi, comme vous le savez probablement, le gouvernement provincial a récemment dévoilé son budget pour 2020 et ce dernier comprend quelques bénéfices pour les propriétaires ainsi que les futurs propriétaires de véhicules électriques.

La première chose qu’on retient, c’est le montant qui sera alloué pour les technologies électrifiées. On parle ici d’un peu plus de 6 milliards de dollars dont 4.1 milliards seront investis dans les Fonds d’électrification et de changement climatique et 1.3 milliard dans le transport collectif. Grâce à ce budget, le gouvernement a aussi permis au programme Roulez vert de continuer à exister jusqu’en 2026.

Une grande partie du budget est aussi attribué aux incitatifs financiers à l’achat de véhicules électriques puisque vous bénéficiez d’une remise de 8 000$ de la part du gouvernement pour un véhicule de moins de 60 000$ et vous serez heureux d’apprendre que l’offre ne cesse d’augmenter dans cette fourchette de prix, car le gouvernement a choisi de retirer complètement l’incitatif de 3 000$ pour les véhicules de plus de 75 000$, car ces derniers sont juger luxueux. Il faut comprendre que celui ou celle qui a les moyens de s’offrir un véhicule électrique de plus de 75 000$ n’a clairement pas besoin d’aide financière. Ce que le gouvernement souhaite avant tout, c’est de rendre l’automobile électrique plus accessible à ceux et celles qui n’en ont pas forcément les moyens autrement. Toutes ces nouvelles mesures seront effectives à partir du 1e avril 2020.

D’ailleurs, peut-être que vous ne le savez pas, mais le programme Roulez vert s’applique aussi aux véhicules d’occasion. En effet, vous pouvez recevoir jusqu’à 4 000$ du programme à l’achat d’un véhicule électrique d’occasion. De plus, le programme offre aussi une aide financière aux employeurs ainsi qu’aux propriétaires d’immeubles multilogement qui souhaite effectuer l’installation de bornes de recharges sur leur propriété.

Des objectifs bien réels

Il faut savoir que si le gouvernement injecte autant d’argent dans le créneau des véhicules électriques, c’est d’abord et avant tout pour répondre à certains objectifs, dont celui de réduire les gaz à effet de serre de 37.5% d’ici 2030 tel que mentionné par Éric Girard, le ministre des Finances. Il est vrai que la demande est particulièrement forte pour des véhicules électriques au Québec, mais plusieurs études ont prouvé que l’aide financière a grandement contribué à augmenter le nombre de ventes pour ce genre de véhicule dans la belle province.

Une offre combinée

Maintenant que vous avez tout ça, inutile de vous dire qu’il y a de nombreux avantages sur le plan financier à acheter un véhicule électrique à commencer par le fait que notre électricité est très abordable. Histoire de vous motiver encore davantage à opter pour un modèle 100% électrique, si vous combinez les différents programmes du gouvernement provincial et du gouvernement fédéral, vous pouvez avoir droit à une remise de 13 000$, une somme colossale. En fait, comme vous le savez déjà, il faut que le véhicule en question coûte moins de 60 000$ pour le programme du gouvernement provincial, mais pour le gouvernement fédéral, c’est encore plus restrictif puisque le véhicule doit coûter moins de 45 000$ pour être éligible à la remise de 5 000$, ce qui diminue considérablement la liste de choix, mais il reste encore quelques options très intéressantes dans cette fourchette de prix. Bref, on peut certainement prédire que les ventes de véhicules électriques vont être en hausse dans les prochaines années.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER