Bugatti Chiron Black Beast : le 250e exemplaire

   03 Mars 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Comme ce fut le cas avant elle pour la Veyron, la production de la Bugatti Chiron a déjà été établie à un nombre précis d’exemplaires, et ce, bien avant même sa sortie de l’usine. C’est ce qui fait notamment en sorte qu’il y a des chiffres plus importants que d’autres aux yeux des acheteurs, une question de marketing bien entendu. Ainsi, on fête cette semaine la production de la 250e Bugatti Chiron.

Puisqu’il ne s’agit pas d’une voiture anodine si on peut qualifier les autres Chiron ainsi, le 250e exemplaire bénéficie d’une appellation qui lui est propre, encore là une caractéristique qui a été transposée de la Veyron à la Chiron. Bref, le nom qui a été choisi pour cette 250e Chiron c’est Black Beast ou Edition Noire Sportive en langue originale. Ce qui rend cette voiture aussi particulière, c’est qu’elle est totalement noire et le fini choisi pour la peinture de la carrosserie est mat. C’est une voiture qui a de la prestance et bien qu’on ne sache pas vraiment à quel endroit elle va se retrouver, il y a fort à parier qu’elle ne manquera pas de faire tourner les têtes sur son passage.

Quelques statistiques

Comme vous le savez déjà Bugatti a planifié une production de 500 exemplaires pour la Chiron, mais dans les faits, l’impact de cette voiture est bien plus grand puisqu’elle a servit de base à plusieurs nouveaux modèles pour la marque. On parle notamment de la Centodieci, la Divo et la Voiture Noire qui n’est rien de moins que la voiture neuve la plus chère du monde. D’ailleurs, la construction de cette dernière est prévue pour l’an prochain. Bugatti avait l’intention de nous présenter une nouvelle série limitée à 20 exemplaires au Salon de Genève, mais comme ce dernier a de l’être annulé, le constructeur français a tout simplement lancé l’information sur la toile. Il s’agit de la même voiture dont on vous parle aujourd’hui, soit l’Edition Noire Sportive, mais ce qui rend la voiture actuelle aussi intéressante sur le plan médiatique, c’est qu’il s’agit du numéro 250. Ainsi, en plus d’être limitée à une production de 20 exemplaires, cette Bugatti Chiron devient unique grâce à son numéro de série qui la rend particulièrement désirable.

La Bugatti Chiron a été introduite sur le marché en 2016 en remplacement de la Veyron et on peut dire qu’elle est déjà nettement plus populaire que celle qu’elle remplace. En effet, il n’aura fallu que 4 ans pour produire 250 exemplaires alors que pour la Veyron, la production totale s’est étendue sur plus de 10 ans pour 450 exemplaires seulement. Même si l’Edition Noire Sportive est la 250e voiture à sortir de l’usine de Bugatti, le constructeur français a tenu à mentionner qu’il ne resterait que 100 allocations disponibles, ce qui veut dire que les premières 400 voitures ont déjà toutes été vendues. Ça, c’est ce que j’appelle avoir de l’avance sur le planning. Toutefois, dans les faits, certains acheteurs ont probablement payé des sommes faramineuses pour obtenir des numéros de série précis, une pratique bien connue dans le domaine. D’ailleurs, plus le numéro en question est populaire et plus sa valeur grimpe en flèche.

La Bugatti Chiron est une voiture incroyable et unique en son genre. Elle surpasse ce qu’on entend par le concept d’une Supercar. En fait, elle fait partie de la catégorie des Hypercars. Comme vous le savez peut-être, elle est propulsée par un moteur de 16 cylindres qui est accompagné par 8 turbocompresseurs. C’est ce qui lui permet d’affiche rune puissance de plus de 1500 chevaux. Ce n’est pas tout, la Bugatti Chrion est capable de boucler le 0-100 en moins de 2.4 secondes et sa vitesse de pointe de situe à 420 km/h. Elle figure parmi les modèles de production les plus rapides du monde. Si chaque Chiron est unique à sa façon, il y a toutefois des configurations plus désirables comme c’est le cas pour la Chiron Edition Noire Sportive ou Black Beast. Cette dernière reste d’ailleurs parmi les plus belles Chiron construite à ce jour.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER