Cadillac Celestiq : les premiers essais

06 Septembre 2022 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Cadillac s’apprête à franchir un tout nouveau jalon avec la Celestiq dont les premiers essais de préproduction ont récemment débuté.

 

La Cadillac Celestiq sera la première berline 100% électrique du constructeur américain et elle promet d’être très luxueuse. Enfin, tous les modèles Cadillac le sont, mais là, on passe à un tout autre niveau avec un véhicule qui sera en mesure de rivaliser avec les Rolls Royce et Bentley de ce monde. Même si Cadillac n’a pas encore parlé de prix, on s’attend à une facture de plusieurs centaines de milliers de dollars.

 

S’attaquer à un tel segment est très audacieux même pour un constructeur du calibre de Cadillac. Il fut une époque, certes, où Cadillac proposait les voitures les plus prestigieuses du monde, mais la marque a évolué différemment avec les années. Ainsi, la berline Celestiq va permettre au constructeur de renouer avec son passé d’une certaine façon.

 

Le système Ultra Cruise

 

À l’heure actuelle, General Motors propose l’un des systèmes d’infodivertissement les plus avancés sur le plan technologique à l’échelle mondiale avec le Super Cruise. D’ailleurs, pour en avoir fait l’essai récemment, je peux vous dire que ce système est très impressionnant et d’une grande précision. C’est l’un des rares systèmes qui vous permet de complètement retirer vos mains du volant lorsqu’il est actif. Le système Super Cruise est même capable d’effectuer une manœuvre de dépassement par lui-même. L’arrivée de la berline Celestiq est important puisqu’elle sera accompagnée du système Ultra Cruise qui se veut encore plus avancer et permissif que le système Super Cruise

 

La Cadillac Celestiq va amener le constructeur américain à un tout autre niveau en matière d’expérience client puisque cette dernière pourra être personnalisée selon les goûts de chaque acheteur. General Motors n’a pas encore précisé l’étendue des possibilités en matière de personnalisation, mais si le constructeur américain veut rivaliser avec les grandes marques, il faudra que la marque fasse du sur-mesure. Ce processus de personnalisation, s’il est aussi intense qu’on se l’imagine, va probablement faire en sorte que la production du modèle sera très limitée et exclusive, des mots que les collectionneurs et les acheteurs pour ce type de voitures aiment beaucoup.

 

Le constructeur américain n’a pas encore parlé d’une date de lancement non plus, mais tout porte à croire que le modèle arrivera sur le marché en 2024 en tant que modèle 2025. Dans tous les cas, le fait que les essais routiers aient commencé nous indique que le lancement de la voiture de grand luxe du constructeur américain approche à grands pas.

 

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER