Cadillac réserve les noms IQL, Vistiq et Lumistiq

14 Décembre 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

General Motors est l’un des grands constructeurs automobiles qui s’intéressent le plus à l’électrification et Cadillac nous propose déjà un premier véhicule très intéressant avec le Lyriq. Toutefois, il semble que ça ne soit là que le début puisque la division de grand luxe du constructeur américain s’est permis de réserver quelques nouvelles appellations à savoir IQL, Vistiq et Lumistiq. Selon ce qu’on sait pour moment, ces nouvelles appellations pourraient se retrouver sur des modèles 100% électriques puisque la division Cadillac à l’attention de ne proposer que des véhicules électriques d’ici 2030.

 

Pour ce qui est de l’appellation IQL, nous savons déjà que cette dernière sera associée au Cadillac Escalade puisque le constructeur américain ne peut tout simplement pas remplacer ce nom par un autre. On peut donc s’attendre à ce que le Cadillac Escalade IQL se joigne d’abord à la gamme du modèle comme une version 100% électrique afin d’assurer la transition vers une électrification complète de la gamme du grand VUS du constructeur américain.

 

Les autres modèles

 

En ce qui concerne le Vistiq et le Lumistiq, autant vous dire que ne sait absolument rien de ces 2 futurs véhicules si non le fait que leur appellation est similaire à celle du Lyriq avec la finition en IQ. Toutefois, il semble que Cadillac veuille laisser tomber les appellations actuelles pour se diriger vers quelque chose de nouveau et c’est simplement vers les appellations en IQ que nous allons nous diriger. Si l’objectif du constructeur américain n’était pas nécessaire d’offrir que des véhicules 100% électriques d’ici 2030, ces 2 appellations pourraient très bien remplacer celles de modèles déjà existants comme c’est le cas pour la berline CT5 ou encore le VUS XT5.

 

Une chose est sûre dans tout ça, ces appellations, Cadillac ne les a pas choisis par pur hasard et il y a fort à parier que nous allons découvrir leur signification d’ici les prochaines années. Qui sait, peut-être même que le constructeur américain va déjà nous présenter les modèles qui seront associés à ces nouvelles appellations dans les prochains mois avec l’arrivée des grands salons de l’automobile d’Amérique du Nord. Dans tous les cas, je suis très impatient de savoir où Cadillac s’en va avec tout ça puisque le constructeur américain n’est pas réputé pour faire les choses à moitié.

 

D’autres révélations à venir?

 

Enfin, pour l’instant, avec le Lyriq, le Celestiq et ces 3 nouvelles appellations, ça nous fait un total de 5 véhicules pour la future gamme de Cadillac.  Or, la gamme actuelle du constructeur américain compte 6 modèles si on fait abstraction du Lyriq. Ça veut donc dire que Cadillac devrait encore nous présenter au moins 2 nouveaux véhicules dans les prochaines années.

 

Cadillac est un constructeur qui mise sur le grand luxe avant tout. Ses véhicules sont considérés prestigieux et sont accompagnés d’un certain statut. Néanmoins, le constructeur américain s’est aussi forgé une solide réputation en matière de performance dans les dernières années notamment avec les versions V de certaines de ses voitures et maintenant les versions V Blackwing. Ce que j’ai hâte de voir, c’est ce que Cadillac a l’intention de faire en matière de performances avec ses nouveaux modèles 100$ électriques. Si on se fie aux données techniques qui ont accompagné le GMC Hummer, je crois que Tesla et toutes les autres entreprises qui proposent des véhicules électriques de performances ont de quoi craindre le futur de Cadillac puisque General Motors a parfaitement démontré qu’il peut exploiter le plein potentiel d’une mécanique électrique.

 

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER