Campagna Motors est de retour

   06 Mars 2019 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Il y a peu de temps, on vous annonçait que l’entreprise québécoise Campagna était mise sous la protection de la faillite. Ça, c’était en novembre dernier. Ensuite, les clés ont été officiellement mises dans la porte au mois de janvier. C’était une bien triste nouvelle pour l’histoire canadienne de l’automobile. Néanmoins, à peine 1 mois plus tard, Campagna, le fleuron québécois a fait l’annonce que la production des modèles T-REX et V12R allait reprendre sous peu grâce à la collaboration de nouveaux investisseurs.

Ce qui nous plait le plus de cette annonce de la marque, c’est qu’il est question d’investisseurs québécois, ce qui veut dire que la marque ne déménagera pas et surtout, que les gens d’affaires de la province ont à cœur l’ingénierie et le développement local. Bref, c’est une bonne nouvelle pour les employés de Campagna, mais surtout pour les adeptes de la marque qui ne devront pas abandonner leur rêve de se procurer un véhicule T-REX ou V13R flambant neuf!

Vous avez probablement tous déjà vu un T-REX sur la route. C’est un véhicule impressionnant malgré sa petite taille. Disons simplement que le bolide est encore plus exotique qu’une Ferrari ou une Lamborghini, et ce, sans coûter des centaines de milliers de dollars et c’est ce qui rend la marque aussi intéressante à mon avis.

Ce qu’on sait pour le moment, c’est que Campagna va reprendre la production des modèles T-REX et V13R. En revanche, on ne connait pas les plans futurs de la marque. On sait que Campagna travaillait sur le développement de véhicules électriques. De plus, on ne sait toujours pas qui est à la tête de l’entreprise.

En ce qui concerne le modèle T-Rex, vous avez droit à un moteur de 6 cylindres en ligne de BMW. De dernier affiche une puissance de 160 chevaux et 129 livres-pied de couple. Ce dernier affiche un prix de base autour de 65 000$. Vous pouvez également opter pour le modèle V13R qui est plus abordable avec son prix de base de 53 999$. Ce dernier est propulsé par un moteur Harley-Davidson de 122 chevaux.

Selon l’entreprise québécoise, les premières unités pourront déjà être livrées dès le mois de juin 2019, juste à temps pour que leurs propriétaires puissent en profiter.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER