Chevrolet Bolt : on commence à changer les batteries en octobre

26 Septembre 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Si vous avez entendu parler de la Chevrolet Bolt dernièrement, ce n’est certainement pas pour ses technologies de pointe, son autonomie supérieure à la moyenne ou encore son prix compétitif. Enfin, pour vous faire une histoire courte, certaines batteries ont pris feu et pour éviter tout risque General Motors a décidé d’effectuer un rappel de masse afin de remplacer toutes les batteries des Chevrolet Bolt. Or, ce qu’on ne savait pas encore, c’est quand le constructeur américain serait en mesure d’effectuer la chose puisqu’aucune solution n’avait été trouvée encore. D’ailleurs, General Motors avait envoyé certains de ses propres ingénieurs chez son fournisseur pour trouver une solution le plus rapidement possible.

 

Enfin, il semble que ce travail d’équipe ait fini par porter fruit puisque General Motors et LG Chem ont annoncé avoir trouvé une solution. Ces derniers en ont également profité pour annoncer que les premiers rappels pourront être complétés dès la mi-octobre. Le constructeur américain estime d’ailleurs les coûts de se rappel à 1.8 milliards de dollars, une somme colossale même pour un constructeur automobile de la taille de General Motors. Il faut rappeler que ce ne sont pas uniquement les Bolt EV et Bolt EUV 2022 qui sont visés par se rappel, mais bien tous les modèles Bolt depuis 2017.

 

General Motors se veut également très rassurant en ce qui concerne le remplacement de batteries et il faut savoir que le constructeur américain offre une garantie supplémentaire de 8 ans ou 160 000km pour la nouvelle batterie.

 

Une question de priorité

 

Même si ce ne sont probablement que quelques unités qui sont à risque, General Motors préfère ne pas prendre de chance et c’est pour cette raison qu’un nouveau logiciel sera implanté dans les Bolt afin de détecter d’éventuels problèmes reliés aux batteries. Toutefois, il faudra attendre au moins 2 mois encore avant que les concessionnaires soient en mesure de pouvoir installer ce logiciel dans les Bolt.

 

Un marché qui évolue trop rapidement

 

General Motors n’est pas le seul constructeur automobile qui fait affaire avec LG Chem pour ses batteries et ce n’est également pas le seul à avoir connu ce genre de problème. Il faut comprendre que même si cette technologie existe depuis un bon moment déjà, on commence à peine à exploiter l’énergie électrique pour propulser nos voitures. Ce type de technologie est accompagné de ses dangers et de ses problématiques.

 

C’est ce qui m’amène à me pencher sur la question d’une électrification totale. Pour être honnête avec vous, je n’y crois pas et surtout dans les délais prescrits par la majorité des gouvernements et des constructeurs automobiles soit environ 2035. Comme vous le savez si vous me lisez régulièrement, je crois davantage en la création d’un carburant synthétique universel comme celui de Porsche, mais je ne ferme pas la porte à l’électrique non plus. À mon avis, le marché de l’automobile va simplement se diversifier à moyen et long terme et qui sait, peut-être que d’autres technologies et modes de propulsion encore plus efficace que l’électricité et l’essence seront créées dans les années à venir.

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER      

Nos autres inventaires de Chevrolet