Chevrolet Silverado et GMC Sierra 2022 : 2 moteurs en moins

28 Mars 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

On peut dire que les adeptes du Chevrolet Silverado et du GMC Sierra auront été gâtés avec le modèle 2021 qui ne propose rien de moins que 6 options sur le plan mécanique. Toutefois, la fiesta aura été de courte durée puisque General Motors a décidé de retirer 2 moteurs de la gamme de ses camionnettes pleine grandeur pour 2022. Au final, ce n’est peut-être pas une mauvaise chose et je crois qu’on peut même dire que c’était prévisible, car ces 2 mécaniques étaient de loin les moins appréciées du lot.

Le premier moteur que General Motors a décidé de retirer de son offre cette année pour les camionnettes Silverado et Sierra, c’est le V6 de 4.3 litres, une mécanique qui n’avait clairement plus sa place dans la gamme et même sur le marché de manière général. Il faut savoir que malgré son imposante cylindrée, ce moulin affiche une puissance de seulement 285 chevaux et 305 livres-pied de couple alors que le tout nouveau moteur turbocompressé de 4 cylindres de 2.7 litres affiche quant à lui une puissance de 310 chevaux et 348 livres-pied de couple. Au final, ce dernier permet une meilleure capacité de remorquage que le V6 et sa consommation moyenne est aussi nettement plus basse. C’est donc dire que le choix n’était pas très difficile pour le constructeur américain qui va donc proposer le moteur turbocompressé de 4 cylindres de 2.7 litres en entrée de gamme pour ses camionnettes.

La seconde motorisation qui a été retirée de l’offre, c’est le classique V8 de 5.3 litres, mais attention, il s’agit simplement de la variante avec le système de gestion active du carburant. Il faut savoir que le V8 de 5.3 litres avec la gestion dynamique du carburant, lui, est toujours disponible au menu. La grande différence ici, c’est que le moteur sortant était équipé de ce qu’on appelait anciennement le système de désactivation des cylindres qui a été renommé plus tard le système de gestion active du carburant. Dans le cas de la gestion dynamique du carburant, la désactivation des cylindres est aussi présente, mais le système peut choisir combien de cylindres désactiver en fonction de nombreux facteurs? En d’autres termes, le système est simplement plus sophistiqué et évolué que le précédent. De plus, le V8 sortant était associé à une boîte automatique à 6 rapports alors que le V8 de 5.3 litres qui reste bénéficie quant à lui d’une boîte automatique à 8 ou 10 rapports en fonction des versions.

Les autres moteurs

Lorsqu’on prend le temps d’y penser, GM a clairement fait le bon choix en se débarrassant de ses moteurs obsolètes et même s’il ne reste que 4 options au total sur le plan mécanique pour les 2 camionnettes du constructeur américain pour 2022, ces dernières ont de quoi vous faire oublier rapidement celles qui ne sont plus là.

Vous savez déjà tout ce qu’il en est pour le V8 de 5.3 litres avec le système de gestion dynamique du carburant. Pour les autres motorisations, il s’agit d’abord du moteur turbocompressé de 4 cylindres de 2.7 litres. Ensuite, on vous propose le gargantuesque V8 de 6.2 litres qui affiche une puissance de 420 chevaux et 460 livres-pied de couple. Finalement, les amoureux du diésel seront ravis d’apprendre que General Motors a décidé de conserver le moteur turbodiésel de 6 cylindres en ligne de 3.0 litres au menu pour 2022. Ce moulin affiche une puissance de 277 chevaux et 460 livres-pied de couple, ce qui vous permet de remorquer des charges énormes tout en bénéficiant d’une économie de carburant maximale.



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

Nos autres inventaires de Chevrolet