Chrysler 300 2021 : elle est encore là !

   09 Septembre 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier

A la grande surprise de tous, FCA a confirmé que la Chrysler 300 serait de retour sur le marché pour 2021 alors qu’on annonce sa retraite depuis de nombreuses années déjà. Il faut savoir que même si elle a subi quelques améliorations cosmétiques avec les années, la berline du constructeur américain utilise toujours la même plateforme qu’en 2004. A l’époque, elle partageait cette dernière avec la Dodge Magnum.

Je ne crois pas avoir la réponse absolue, mais, à mon avis, si la Chrysler 300 est encore là aujourd’hui, c’est parce qu’elle partage sa plateforme avec la Dodge Charger qui, depuis quelques années, a connu un regain de popularité grâce à la commercialisation des versions Hellcat. Ironiquement, la 300 ne propose pas de version équivalente, mais comme elle ne coûte probablement pas grand-chose à produire vu sa longévité, le constructeur américain continu de l’offrir et au final, ce n’est pas une mauvaise chose, car la Chrysler 300 reste une excellente voiture.

Il faut savoir que même si elle sera de retour sur le marché pour 2021, la Chrysler 300 se verra limitée à 2 niveaux d’équipements seulement, à savoir les versions 300S et 300 Touring. Bien entendu, ces dernières sont de loin les plus populaires ce qui veut dire que la version Touring L et la version 300C seront éliminées. Ainsi, le modèle 300S ne sera offert qu’avec un rouage à propulsion, mais la version Touring sera quant à elle disponible avec un rouage à propulsion ou un rouage intégral.

Comme toujours, la Chrysler 300 offrira 2 options sur le plan mécanique à commencer par le classique moteur V6 de 3.6 litres Pentastar dont la puissance varie entre 292 et 300 chevaux en fonction de la version pour laquelle vous optez. Pour bénéficier du V8 de 5.7 litres, il faudra vous contenter de la version 300S, mais les 363 chevaux et 396 livres-pied de couple de cette dernière sauront vous convaincre.

La Chrysler 300 est l’une des dernières véritables berlines américaines sur le marché et c’est triste lorsqu’on y repense puisqu’elle finira par s’en aller elle aussi un jour. Enfin, pas tant et aussi longtemps que la Charger est là et au rythme où vont les choses, cette dernière est là pour rester.

On a le droit de rêver ?

En dehors de tout ça, je suis de l’humble avis que Chrysler devrait changer sa stratégie et plutôt miser sur ce qui a du succès. Comme vous avez pu le constater, le constructeur américain n’a qu’à mettre un gargantuesque moteur V8 de 700 chevaux sous le capot d’un véhicule pour que ce dernier soit populaire. Bref, c’est exactement ce que je propose pour le 300, mais les chances pour qu’une telle chose arrive sont assez faibles. En fait, il faut vous attendre à ce que FCA change de plan dans les années à venir, car les règles en matière d’émission de gaz à effet de serre sont de plus en plus sévères, ce qui veut dire que certaines mécaniques seront bientôt bannis. Il n’y a qu’à penser au Dodge Durango Hellcat qui ne pourra être vendu qu’une seule moitié de l’année, car après ça, il ne rencontrera plus les normes. Bref, je crois que je peux continuer à rêver, mais au moins, la Chrysler 300 est encore là pour en profiter dans forme actuelle !

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

 

Nos autres inventaires de Chrysler