Circuit Mont-Tremblant : Il est à vendre

29 Mars 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

C’est officiel, le Circuit Mont-Tremblant est officiellement à vendre, mais contrairement à ce que veut la tendance actuelle avec le marché de l’immobilier, la vente risque d’être plutôt difficile. D’abord, il faut savoir que la propriété est évaluée à 8.5 millions au rôle foncier de la municipalité, mais ce dernier ne reflète en rien la valeur historique du lieu. Ainsi, on peut s’attendre à un prix de vente bien plus élevée, ce qui limite considérablement le nombre d’acheteurs potentiels. D’ailleurs, à ce propos, les acheteurs potentiels ont jusqu’au 15 avril prochain pour déposer une offre à la firme CBRE.

Ce n’est pas tout, car il y a aussi la problématique du bruit. Rappelons que la Cour supérieure du Québec avait tranché en faveur des citoyens l’an dernier, ce qui limite considérable l’utilisation qu’on puisse faire de la piste. Il ne reste plus qu’à espérer que le Circuit Mont-Tremblant ne subisse pas le même sort que l’autodrome Saint-Eustache.

Lawrence Stroll voit plus grand

Lawrence Stroll est le propriétaire principal de la piste, mais il semble que les priorités de l’homme d’affaires canadien aient considérablement changé dans la dernière année. Il faut savoir que Lawrence Stroll est désormais co-propriétaire du constructeur automobile Aston Martin en plus d’être à la tête de l’écurie de Formule 1 qui porte le même nom où son fils, Lance Stroll, évolue comme pilote. On peut donc comprendre que l’homme d’affaires ait moins d’intérêt pour le Circuit Mont-Trembant qu’il ne peut même pas utiliser de manière adéquate de toute façon.

Une lueur d’espoir

Heureusement, tout n’est pas perdu puisque le Circuit Mont Tremblant bénéficie encore d’un niveau d’homologation suffisant pour accueillir la majorité des courses automobiles à l’exception de la Formule 1.  Comme la cause a été portée en appel, la piste peut « techniquement » encore être utilisée, ce qui est une bonne nouvelle pour les acheteurs potentiels qui devront tout de même se battre avec une municipalité enragée.   

Depuis 1964

C’est en 1964 que le Circuit du Mont-Tremblant à ouvert ses portes officiellement et cette dernière a même accueilli le Grand prix de Fomule 1 du Canada en 1968 et de 1970. Plusieurs autres évènements ont eu lieu sur le circuit depuis et certains constructeurs automobiles louent régulièrement la piste pour que leurs clients puissent pousser leurs nouveaux bolides à leurs limites. Bref, l’endroit est loin d’être à l’abandon et représente une source de revenus importante pour le tourisme dans la municipalité du Mont-Tremblant. On peut aussi dire que le Circuit Mont-Tremblant était là bien avant la majorité des gens qui habitent la municipalité et que c’est à eux de déménager s’ils ne sont pas contents. Enfin, nous avons eu le même discours avec l’autodrome Saint-Eustache, mais à la différence de ce dernier, le Circuit du Mont-Tremblant est homologué pour accueillir des évènements de gros calibres.

Il y a fort à parier qu’un acheteur ayant la motivation et le sens des affaires pourrait faire quelque chose d’impressionnant avec ce circuit. Je ne suis pas en train de dire que ce n’est pas le cas de Lawrence, car croyez-moi, l’homme d’affaires canadien est un vrai passionné, mais ses priorités sont ailleurs maintenant et sa décision de céder le Circuit Mont-Tremblant à quelqu’un qui va pouvoir en faire son centre d’attraction est assurément justifier. Croyez-moi, si j’en avais les moyens, j’aurais déjà fait une offre, mais je laisse ça aux richissimes gens d’affaires qui ont réellement les moyens de faire briller ce circuit dans toute la splendeur qu’il mérite. Tout ce qu’on souhaite, c’est que l’avenir soit favorable pour ce circuit légendaire.



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER