Conseil d’achat : 0 % ou de gros rabais ?

01 Juillet 2024 PAR Jean-Sébastien Poudrier

On peut dire que l’industrie de l’automobile a considérablement changé durant et depuis la crise de la Covid-19. Il n’y a pas si longtemps, les concessionnaires avaient le gros bout du bâton en raison de l’inventaire réduit et de la forte demande. Ajoutez à cela la forte augmentation du taux directeur et c’est ce qui explique que les taux d’intérêt ont monté en flèches et que les rabais, eux, étaient pratiquement inexistants depuis des années.

 

Or, il se trouve que les choses ont changé depuis le début de l’année 2024 et nous avons connu notre première baisse du taux directeur cette année. Les constructeurs automobiles ont réussi à mieux approvisionner leurs concessionnaires et la demande est légèrement à la baisse par rapport à l’offre. Tout ça fait en sorte que les manufacturiers ont due revoir leur stratégie de marketing et pour la première fois depuis longtemps, on commence à voir des offres à 0 % pour certains modèles chez plusieurs concessionnaires dans le département des véhicules neufs. D’ailleurs, ce n’est pas la seule stratégie qui est de retour puisque d’autres, eux, ont décidé d’offrir de gros rabais. Bref, tout ça fait en sorte que les gens dans mon entourage ont commencé à me poser beaucoup de questions à ce sujet. Comme je suis persuadé que c’est aussi le cas de nombreuses autres personnes, j’ai décidé de vous parler de mon point de vue sur la situation.

 

Pourquoi deux stratégies différentes?

 

À la base, tout est une question de marketing et de profit. Vous comprendrez que le 0 % qu’offrent les constructeurs automobiles sur le financement n’est pas un cadeau de la banque. Vous devez savoir que dans la majorité des cas, le constructeur subventionne lui-même le taux, car pour certains acheteurs, le taux d’intérêt est la seule chose qui compte. D’autres constructeurs préfèrent simplement donner un gros rabais sur leurs véhicules. Toutefois, il ne faut pas commettre l’erreur de croire que le résultat sera le même pour vous dans les deux cas, bien au contraire.

 

0 %

 

Parlons d’abord du fameux 0 % et du pourquoi cette option peut être très intéressantes pour certains acheteurs. Dans un premier temps, il faut comprendre que le prix que vous payez pour le véhicule à la base est plus élevé. Prenons un véhicule dont le prix de base est de 50 000 $. Si vous avez droit à un rabais de 10 000 $ ou 0 %, que prenez-vous ? Dans notre sénario, imaginons que le paiement est de 1 000 $ par mois dans les deux cas. Après le premier paiement, vous allez devoir 49 000 $ sur votre véhicule avec le 0 % d’intérêt alors que le capital devrait être autour de 39 650 $ avec le gros rabais, car une partie du 1 000 $ est appliqué en capital et l’autre en intérêt. Je vous épargne les calculs complexes, mais l’idée ici, c’est qu’il vous faut plus de temps avant d’arriver au même solde, ce qui peut avoir un impact négatif dans la mesure où la valeur de votre véhicule déprécie rapidement et c’est là qu’il faut faire des recherches. En revanche, si vous optez pour un véhicule qui conserve bien sa valeur, il est peut-être préférable d’opter pour le 0 %, car is vous payez votre prêt en totalité, vous aurez payé entre 5 à 10 000 $ en intérêt. Donc en résumé, votre véhicule qui valait 50 000 $ vous en aura coûté plus de 60 000 $. Ce n’est pas une science exacte, mais ça vous donne une bonne idée de la situation.

 

Le gros rabais

 

Si vous aimez changer régulièrement de véhicule ou que vous avez l’intention de payer votre véhicule plus rapidement que prévu, le gros rabais avec un taux d’intérêt, même élevé, peut être votre allier. Encore une fois, il faut faire le calcul, mais je peux vous assurer que j’ai vu des gens épargner plusieurs milliers de dollars en optant pour cette option. Au final, il est surtout important de bien calculer et surtout de bien connaître votre situation.

 

Jean-Sébastien Poudrier