Conseil d’achat : comment bien préparer sa voiture pour l’hiver en 2020

   29 Octobre 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Comme vous avez pu le constater dans les derniers jours, l’automne cède rapidement la place à l’hiver cette année et certaines régions du Québec sont déjà couvertes d’une couche de neige. Bref, si vous n’avez pas encore préparé votre véhicule pour la saison froide, c’est maintenant le temps de le faire et si vous ne savez pas par où commencer, je vous suggère de lire les prochaines lignes. Je sais, certains éléments vont vous apparaître comme des évidences ici, mais il n’est jamais mauvais de les mentionner à plusieurs reprises.

Des pneus d’hiver

La première chose à laquelle vous devriez penser avant toutes les autres, c’est définitivement de faire installer vos pneus d’hiver sur votre véhicule. Ce n’est pas parce que vos pneus d’été sont flambant neufs qu’ils sont forcément efficaces dans les pires conditions routières. En fait dès que la température moyenne passe en deçà de 7 degrés Celsius, les pneus d’été perdent leur efficacité.  

Le lave-glace

Peut-être que vous ne le savez pas, mais ce ne sont pas tous le liquide lave-glace qui sont adaptés pour la saison froide. Croyez-moi, la dernière chose que vous voulez, c’est que ce dernier gel et que l’expansion de la glace brise des tuyaux.

Un antirouille

Il faut savoir que ce n’est pas la neige, mais bien le sel qui cause des problèmes sur la carrosserie d’un véhicule et c’est pourquoi je vous recommande un traitement antirouille chaque année.

Protéger sa peinture

En fait, avant même de penser à l’antirouille, la première étape de votre préparation devrait consister à protéger votre peinture et surtout la carrosserie de votre véhicule là où il n’y a plus de peinture justement. Vous pouvez vous rendre chez votre concessionnaire et acheter un petit crayon de peinture pour moins de 20$. Si vous faites beaucoup de route, vous devriez certainement considérer l’installation d’une pellicule protectrice sur le capot et le parechoc de votre véhicule.

La batterie

À moins que notre véhicule ne démarre plus, il est rare qu’on vérifie la batterie de ce dernier. Or, parfois, tout ce qu’il faut, c’est une nuit froide d’hiver pour achever cette dernière alors qu’elle a toujours « bien fonctionner » au paravent. Heureusement pour vous, la majorité des véhicules modernes sont équipé de capteur qui peut le faire à votre place, mais si vous conduisez un véhicule qui a plus de 5 ou 6 ans, n’hésitez pas à vous procurer un multimètre pour vérifier la tension de votre batterie et celle de l’alternateur par le fait même. Je ne vais pas prendre le temps de vous expliquer comment faire, car il y a des dizaines de tutoriels à cet effet sur le web.

Des essuie-glaces adaptés

Même si ce n’est pas obligatoire comme c’est le cas pour les pneus d’hiver, remplacer vos essuie-glaces justes avant l’hiver peut grandement améliorer votre expérience de conduite hivernale. Certains essuie-glaces sont tout simplement mieux adaptés pour la saison froide.

Du lubrifiant

Bon, avant que vous pensiez croche, je tiens à préciser que la dernière chose que vous voulez en hiver, c’est que la porte de votre véhicule ne s’ouvre pas et c’est quelque chose de tout à fait possible. Heureusement, avec un bon lubrifiant spécifiquement conçu à cet effet, vous pouvez éviter une mauvaise soirée à attendre la remorqueuse dans un stationnement à -30.

Des bons tapis

C’est quelque chose qu’il ne faut surtout pas négliger et sur lequel il ne faut pas hésiter à dépenser quelques dollars supplémentaires pour de la qualité, car au final, c’est le plancher de votre véhicule qui en écopera à long terme. Bref, si vous ne voulez pas vous retrouver comme les pierres à feu, mieux vaut prendre soin du plancher de votre véhicule en recouvrant ce dernier avec de gros tapis de caoutchouc durant la saison froide.



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER