Conseil d’achat : comment magasiner son taux d’intérêt

   13 Novembre 2019 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Avant de vous dire comment magasiner votre taux d’intérêt, je crois qu’il est essentiel que vous compreniez exactement comment cet élément influence l’achat d’un véhicule et pourquoi ce n’est pas forcément une mauvaise chose de payer de l’intérêt. Bref, débutons en démystifiant les règles de bases en matière d’intérêt.

La première que vous devez savoir en tant qu’acheteur d’automobile, c’est qu’un prêt automobile est ouvert et qu’il est enclin à un taux d’intérêt journalier, ce qui veut dire que vous pouvez le fermer en tout temps sans pénalité et vous n’aurez pas à payer les intérêts futurs. Aussi étonnant que cela puisse sembler, beaucoup de gens ignorent cette réalité. Néanmoins, vous devez savoir que vous ne payez pas toujours le même montant en intérêt même si le paiement de votre véhicule ne change pas. Au début du prêt, vous payer plus d’intérêt et moins de capital. Par exemple, si vous effectuez un prêt de 25 000$ sur une période de 60 mois à 5.99% d’intérêt, votre paiement mensuel sera de 483.20$. Le premier mois, 124.79$ serviront à payer l’intérêt alors que 358.41$ serviront à rembourser le capital (25 000$). Au 48e mois, donc après 4 ans, seulement 47.97$ serviront à payer l’intérêt et 435.23$ serviront à payer le capital. Sachant cela, si vous changez de véhicule trop rapidement, vous aurez remboursé un moins gros montant que vous pensez et le capital que vous devrez refinancer sur le prochain prêt sera plus élevé.

Le terme et le taux

Si on a tendance à croire que le taux d’intérêt à lui seul est le facteur qui influence ce qu’il vous en coûtera pour remprunter un certain montant, c’est faux, du moins dans le cas d’un prêt automobile. Selon vous, quelle situation est la plus avantageuse entre un prêt de 25 000$ sur 60 mois à 5.99% et un prêt de 25 000$ sur 72 mois à 4.99%? A priori, vous auriez tendance à dire la seconde option puisque le taux d’intérêt est moins élevé, mais dans les faits, le coût d’emprunt est sensiblement le même. Au bout du terme, l’option 1 vous aura coûté 3 992.23$ en intérêt et l’option 2 vous aurez coûté 3 980.53$, soit une différence de 11.70$. L’option 1 vous offre un paiement mensuel de 483.20$ et l’option 2 un paiement mensuel de 402.51$. Dans ce cas-ci, si votre budget est plus serré, l’option 2 est plus intéressante, mais gardez en tête qu’il vous faudra 1 an de plus pour rembourser le capital de votre emprunt.

Ce que vous devez retenir de l’exemple ci-dessus, c’est que le plus long terme possible n’est pas forcément avantageux, surtout si le taux d’intérêt est égal ou supérieur, ce qui est généralement le cas. Il est rare que les manufacturiers ou les banques aillent vous offrir un prêt à 2.99% sur 60 mois et 1.99% sur 72 mois. C’est plutôt le contraire et c’est précisément pour cette raison que je vous invite à réellement calculer votre budget pour payer votre véhicule plus rapidement plutôt que d’opter pour l’option la plus longue. Pour vous mettre les choses en perspective, un prêt de 10 000$ sur 36 mois à 4.99% coûte 787.91$ en intérêt. En revanche, un prêt de 10 000$ sur 84 mois à 4.99% coûte 1868.54$.

Si vous ajoutez à cela le facteur de la garantie de votre véhicule, prenez en compte le fait que si ce dernier propose une garantie complète de 3 ans et une garantie mécanique de 5 ans, dans un monde idéal vous devriez financer un maximum de 5 ans. Ainsi, si vous n’avez pas les moyens de payer pour un problème qui n’est pas garanti après 3 ans, il y a de fortes chances pour que le montant qu’il vous reste à rembourser sur votre prêt soit moins élevé que la valeur de véhicule. Malheureusement, le scénario typique c’est que vous allez financer 96 mois pour obtenir le plus petit paiement possible sur un véhicule nettement au-dessus de vos moyens et vous allez perdre plusieurs milliers de dollars dans un échange trop rapide. Ainsi, la première étape pour établir votre budget. Vous pouvez toujours acheter une garantie prolongée dont le coût varie entre 1500$ et 5000$ pour 2 à 5 ans de protection supplémentaire. À ce moment, il est moins risqué d’augmenter le terme.

Maintenant que vous savez tout ça, ce que vous devez savoir que le taux d’intérêt est aussi une source de profit pour le concessionnaire dans la mesure où il ne s’agit pas d’un taux subventionné par le manufacturier! Certains concessionnaires vont offrir des taux plus avantageux pour attirer une certaine clientèle et d’autre vont plutôt miser sur un prix d’achat ridiculement bas pour le véhicule et se rattraper sur avec l’intérêt. Dans un cas comme dans l’autre, vous pouvez y trouver votre compte. Sachez qu’à l’heure actuelle un taux d’intérêt raisonnable varie entre 4.99% et 6.99%. Si on vous propose quelque chose en nettement en deçà au-dessus de cela, c’est qu’il y a anguille sous roche. Toutefois, si on vous recommande à un crédit spécialisé, c’est différent. Sachez d’ailleurs que depuis peu, au Québec, il y a une loi qui oblige les prêteurs à vous le signifier explicitement lorsqu’un taux d’intérêt est exorbitant. Ainsi si on vous propose un taux qui dépasse 20.99% d’intérêts, vous aurez droit à un paragraphe qui équivaut à une image de poumon cancéreux sur un paquet de cigarettes. En revanche, est-ce que ça empêche tout le monde de fumer?

Au final, ce qui est vraiment important, c’est que vous preniez le temps d’évaluer toutes vos options et de faire plusieurs calculs entre le taux d’intérêt qu’on vous propose, le terme et une extension de garantie si vous optez pour une période de financement qui dépasse celle de la garantie du véhicule qui vous intéresse. Donc, plutôt que de perdre votre temps à négocier votre véhicule de 1 000$ ou 2 000$, prenez le temps de réviser toutes les options avec votre concessionnaire, car ce dernier pourrait réellement vous faire épargner plusieurs milliers de dollars et faire une marge de profit raisonnable, ainsi, tout le monde est gagnant au final.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER