Conseil d’achat : magasiner ses assurances, oui ou non?

   02 Décembre 2019 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Lorsqu’on procède à l’achat d’un nouveau véhicule, on met tellement d’énergie et de temps à la recherche du bon modèle et surtout, à la négociation du prix d’achat qu’on oublis parfois tous le reste, ce qui inclus les assurances. Je peux vous dire par expérience et pour l’avoir vu en personne, nombreux sont ceux et celles qui téléphonent à leur compagnie d’assurance au moment de prendre possession de leur nouveau véhicule, ce qui n’est pas forcément une bonne chose, et ce pour de nombreuses raisons.

La première et surement la plus importante de toutes, c’est que vous êtes dans un état émotionnel instable, car tout ce que vous voulez, c’est partir le plus rapidement possible avec votre nouveau véhicule. Ainsi, si votre assureur vous offre une prime semblable ou légèrement plus élevée que celle de votre véhicule précédent, les chances pour que vous disiez oui sans réfléchir sont assez élevées et c’est tout là le problème. En revanche, si vous effectuez vos recherches avant même d’avoir choisi un modèle spécifique, vos chances d’économiser sont plus grandes, car certains modèles sont nettement plus dispendieux à assurer que d’autres, et ce, même s’ils sont dans la même catégorie. De plus, les prix peuvent varier d’une compagnie d’assurance à l’autre et parfois, on parle de plusieurs centaines de dollars de différences. Ainsi, rien qu’en ayant effectué des recherches avant de choisir un véhicule final, vous aurez épargné probablement plus en termes de prime d’assurance sur 4 ou 5 ans que ce que vous allez être en mesure de réellement négocier sur le prix d’achat de votre futur véhicule.

Maintenant que vous êtes en période de magasinage d’assurance, profitez-en donc pour y combiner votre assurance habitation et celles des véhicules des autres personnes qui habitent sous le même toit que vous. D’une compagnie à l’autre, vous pourriez avoir droit à un rabais de 10 à 15%, ce qui est tout de même considérable sur une prime d’assurance de 1 000$ par an.

Les statistiques

Ce n’est pas un mythe, la majorité des compagnies d’assurances basent la valeur de leur prime en fonction de certaines statistiques. Ainsi, si vous faites partie de la tranche d’âge des 25 à 34 ans, les chances pour que vous bénéficiiez d’une prime plus avantageuse que les 16 – 24 ans. En revanche, l’âge et le sexe sont loin d’être les facteurs les plus déterminants. Ce que vous devez savoir avant tout, c’est si le véhicule que vous convoitez est plus volé ou plus accidenté que la moyenne. C’est le genre de statistique que vous pouvez retrouver un peu partout sur le web. Néanmoins, histoire de vous donner une ligne directrice, les camionnettes et les gros VUS font généralement partie des véhicules les plus volés et les véhicules populaires auprès des agences de locations à court terme sont généralement des modèles ayant subi plus d’accidents. Et n’allez pas croire que parce que vous voulez une voiture sportive ça va vous coûter une fortune en assurance, car ce n’est pas forcément toujours le cas. Par expérience personnelle, je peux vous dire qu’il m’en coûtait environ 400$ par année pour assurer une voiture sport de près de 500 chevaux alors que ma prime d’assurance a pratiquement triplé lorsque j’ai échangé cette dernière pour un gros VUS familial. Dans un cas comme dans l’autre, mes protections sont exactement les mêmes.

1 an ou 2 ans

Histoire de conserver leur clientèle sur une plus longue période, certains assureurs vous proposent désormais un contrat de 2 ans, ce qui n’est pas forcément une mauvaise chose puisque ça s’accompagne d’un rabais sur la prime. De plus, informez-vous auprès des promotions chez les assureurs les plus populaires, car comme les concessionnaires, ces derniers ont des objectifs à remplir, ce qui veut dire que vous aurez droit à des rabais ou des protections supplémentaires sans frais à l’occasion. D’ailleurs, c’est une autre chose qu’il faut prendre en considération bien au-delà du prix, à savoir le genre de services qu’offre une compagnie d’assurance. Croyez-moi, la moins chère n’est généralement pas la meilleure, surtout lorsque vient le temps d’effectuer une réclamation. De plus, certaines compagnies d’assurance vous offrent des petits plus comme un changement de pare-brise gratuit par année ou une assistance routière complète. Bref, n’ayez pas peur de poser des questions et de vous informer.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER