Conseil d’achat : une pellicule de protection

   15 Octobre 2019 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Traitement antirouille, cire à la céramique, déflecteur de capot, il existe une multitude d’options lorsqu’il en vient à la protection de votre automobile sur le plan physique. D’ailleurs, ce qui est très tendance dernièrement, ce sont les pellicules protectrices transparentes. Ces dernières peuvent être appliquées sur toute une voiture ou à quelques endroits précis qui sont plus susceptibles d’être endommagées par les cailloux ou autre provenant de la route. Le meilleur dans tout ça, c’est que la popularité de produit a fait exploser l’offre et les coûts ont largement diminué, car autrefois, c’était un produit réservé aux véhicules de luxe uniquement. Néanmoins, après avoir fait une analyse du marché, je peux vous dire que ça reste très dispendieux, mais c’est, à mon avis, un investissement qui en vaut largement la chandelle.

Parlons d’abord du prix puisque c’est probablement l’argument qui va convaincre la majorité des acheteurs. Pour ajouter une pellicule protectrice sur un capot, un parechoc avant, les bas de caisses et les rétroviseurs, on parle d’environ 1 000$, ce qui semble assez dispendieux à première vue, mais sachez que la majorité des pellicules protectrices de bonne qualité peuvent durée plus de 10 ans aujourd’hui. Ainsi, si on divise le coût, ça équivaut à 100$ par année, ce qui est tout à fait raisonnable. Maintenant, si vous venez tout juste de vous acheter une Ferrari ou un autre bolide exotique, vous allez certainement vouloir opter pour un ensemble complet. C’est là que les choses se corsent et certains ensembles peuvent coûter entre 5 000$ et 15 000$ en fonction de la qualité du produit et de la complexité de l’installation. Vous comprendrez que c’est assez difficile à justifier sur une voiture de 30 000$, mais que c’est tout à fait légitime pour un bolide de 300 000$.

Meilleur que tout?

Il ne faut pas croire qu’une pellicule de protection rend votre voiture indestructible et que ça protège cette dernière de tout. En fait, on peut dire que la pellicule ne remplace rien, mais qu’elle s’ajoute plutôt à la protection de votre voiture. Ainsi, il ne faut pas négliger un bon traitement antirouille. Là où la pellicule protectrice devient vraiment intéressante, c’est avec ses propriétés de défenses pour les objets qui pourraient potentiellement frapper l’endroit où elle est appliquée. Le premier ennemi de la corrosion, c’est l’exposition à l’air. Ainsi, une pellicule transparente agit comme une forme de protection pour votre peinture, ce qui permet de réduire considérablement le nombre de «stone chips» comme on les appelle plus communément dans le jargon automobile.

Quand doit-on installer une pellicule

Il est certain que le plus tôt possible est la meilleure réponse dans ce cas-ci. En fait, je vous suggère fortement d’installer une pellicule protectrice avant même la sortie du concessionnaire de votre nouveau véhicule, car l’objectif est de protéger ce qui est en bon état. Dans le cas où vous achetez un modèle d’occasion, mais que vous voulez tout de même opter pour une pellicule protectrice, je vous suggère fortement de faire restaurer la peinture à son maximum.

Do it yourself

Si vous êtes du genre à changer vous-même la plomberie, à bâtir une serre ou que vous êtes capable d’assembler un meuble Ikea sans plan, il est fort probable qu’avec le bon matériel, vous soyez en mesure d’installer vous-même une pellicule protectrice. Néanmoins, ça reste quelque chose que je vous recommande de laisser aux professionnels, car ça requiert une certaine expertise et certainement de l’expérience. De plus, la majorité des entreprises qui œuvrent dans ce domaine son équipé de gigantesque machine capable de vous faire un ensemble sur mesure qui correspond parfaitement aux dimensions de votre voiture à condition que cette dernière soit dans la banque de données. Si vous conduisez un modèle populaire comme une Ford Mustang par exemple, il y a moyen pour vous de bénéficier d’un ensemble de protection à faible coût puisque l’installateur n’aurait pas à se soucier de découper la forme.

Au final, ce qu’il faut surtout retenir de tout ça, c’est que la pellicule protectrice reste un accessoire comme les autres et qu’il faut bien s’informer sur le sujet avant de procéder à l’installation. Il y a des matériaux de meilleure qualité, ce qui s’accompagne généralement d’une fourchette de prix plus salée. Néanmoins, c’est à vous de déterminés ce qui convient à vos besoins.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER