Covid-19 : le concours d’élégance de Pebble Beach annulé

   05 Mai 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Après les rassemblements d’automobiles, les salons de l’auto et les expositions, c’est maintenant au tour des concours d’élégance de passer sous le marteau cette année. Ainsi, les organisateurs du concours d’élégance de Pebble Beach ont malheureusement dû annoncer l’annulation officielle de l’édition 2020. Il s’agit de l’un des évènements les plus prestigieux et réputés en son genre dans le monde entiers. Pourtant, l’évènement en question a toujours lieu à la fin du mois d’aout. Il faut croire que les organisateurs ont voulu être prudents, car on ne sait toujours pas comment la situation du déconfinement progressif va évoluer.

Situé dans le comté de Monterey en Californie, Pebble Beach est une communauté non incorporée. Il s’agit d’une destination de luxe réputé pour ses plages et surtout pour son terrain de golf. C’est d’ailleurs sur le 18e trou de ce dernier qu’a lieu chaque année le concours d’élégance de Pebble Beach du rendu la semaine de l’automobile de Monterey.

Le concours d’élégance

Avec une destination aussi paradisiaque que Pebble Beach, il était quasiment prévisible que l’endroit devienne l’hôte d’un évènement automobile d’envergure.  Le premier concours d’élégance a eu lieu en 1950. À l’époque, l’évènement incluait un circuit de course long de 3.4 kilomètres avant que cette épreuve ne soit déplacée sur le circuit de Laguna Seca en 1957.

À la base, le concours d’élégance de Pebble Beach est destiné à promouvoir les voitures anciennes, mais on y retrouve toute sorte de concept futuriste et certains constructeurs automobiles en profitent également pour y dévoiler leur nouveau bolide. Disons que l’évènement attire chaque année des acheteurs fortunés ce qui veut dire que c’est le moment idéal pour y faire le lancement d’une série limitée hors de prix. Depuis son lancement en 1950, l’évènement a toujours eu lieu, ce qui veut dire que 2020 sera la première exception à la règle. D’ailleurs, on peut encore difficilement estimer l’impact que l’annulation de l’évènement aura non seulement pour la communauté de Pebble Beach, mais également pour la communauté automobile en général.

Au Québec, l’exposition de voiture ancienne de Granby a aussi été annulée et il en va de même pour tous les évènements du même genre à plus petites échelles. C’est donc dire que l’année 2020 sera très calme du côté de la scène automobile. La seule bonne nouvelle dans tout ça, c’est que les adeptes d’automobiles qui construisent leurs propres voitures ou préparent une restauration vont enfin avoir le temps de compléter leur projet. Ainsi, on s’attend à une année très spectaculaire de ce côté pour 2021.

S’il est encore trop tôt pour mesurer l’impact de l’annulation de la majorité des évènements automobiles cette année, je crois qu’on commence à réaliser qu’il ne sera pas possible de rattraper la mise pour la majorité d’entre-deux. Disons qu’au début de la crise, on parlait surtout de repousser les évènements alors que maintenant, les discours font clairement mention d’une annulation complète. Bref, l’année 2020 sera une année exceptionnelle, mais pas pour les bonnes raisons. Maintenant, il ne reste plus qu’à souhaiter que les constructeurs automobiles, les musées et les collectionneurs nous offrent davantage de contenu virtuel pour nous divertir. En fait, je suis de ceux qui croient que cette crise de la Covid-19 va nous permettre de faire un sacré bon en avant sur le plan technologique. Ne soyez pas surpris si vous êtes en mesure de faire la visite virtuelle d’un musée ou même d’un véhicule dans son ensemble à partir d’une paire de lunettes 3D seulement dans les prochaines années. La crise de la Covid-19 va faire en sorte que les gouvernements du monde vont devenir nettement plus attentifs aux épidémies et les mesures de confinement risquent d’être encore plus précoces et radicales à l’avenir. Ainsi, il n’est pas faux de croire que les adeptes du virtuel vont devenir de plus en plus nombreux.

Pour l’instant, Audi vous propose une visite virtuelle interactive de son usine, et ce, jusqu’au mois d’octobre 2020. Toutefois, il y a fort à parier que d’autres constructeurs vont emboîter le pas eux aussi pour permettre à leur adepte de s’immerger dans leur passion tout en restant dans le confort de leur foyer. Personnellement, étant habitué à me déplacer pour des évènements comme les salons de l’automobile ou les expositions, je dois dire que ça fait particulièrement étrange de visiter une usine à partir de mon ordinateur. Qui sait, peut-être même qu’un jour une exposition virtuelle d’automobile aura lieu si la technologie le permet.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER