Covid-19 : voici ce qui se passe dans l’industrie de l’automobile

   24 Mars 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier

On peut maintenant dire que le Covid-19 aura un impact majeur sur les ventes de véhicules dans les semaines, les mois et peut-être même les années à venir. D’ailleurs, Honda a été le premier constructeur à annoncer la fermeture de ses usines à travers le monde, ce qui a certainement motivé les autres constructeurs à faire de même. Nissan, Ford, FCA et General Motors ont vite emboité le pas. Bref, on peut s’attendre à une pénurie de voitures neuves à vendre lorsque la situation actuelle due au Coronavirus aura terminé sa course, mais ça, c’est le moindre de nos soucis pour le moment.

Dans une optique plus positive, General Motors, Ford et Tesla ont quant à eux offert de mettre leur usine au service de l’état en produisant du matériel médical comme des respirateurs. Les grands constructeurs automobiles possèdent des usines et de l’équipement à la fine pointe de la technologie, ce qui pourrait certainement faire une grande différence dans cette pandémie. Il est certain que la situation est encore relativement sous contrôle en Amérique du Nord, mais certains pays comme la Chine et l’Italie sont dans une situation critique.

Les grands salons de l’automobile tous reportés

Tout a commencé par le Salon de l’automobile de Genève qui a été annulé quelques heures avant l’ouverture de ses portes seulement et par la suite, bon nombre d’évènements du même genre ont eux aussi été annulés. Au départ, c’était supposer toucher uniquement les grands évènements, mais à l’heure actuelle, tous les évènements d’automobiles sont annulés ou reportés, ce qui inclut les plus petits salons de l’automobile ainsi que les expositions qui étaient prévues pour le début du mois d’avril.

Pas de courses réelles

Comme vous le savez probablement, les sports automobiles ont eux aussi fini par écoper puisqu’ils rassemblent plusieurs dizaines de milliers de partisans. En fait, la Formule 1 est l’un des premiers sports automobiles à avoir été touché en raison de l’un des membres de l’équipe de Mclaren qui étaient infectés. Au départ, il s’agissait uniquement de McLaren qui ne participerait pas au Grand Prix d’Australie, mais l’évènement a fini par être annulé lui aussi, comme toutes les autres courses à venir d’ailleurs. Heureusement, il existe des jeux vidéo très réalistes et c’est grâce à cela que nous avons pu assister à une première course virtuelle ce week-end. Cette dernière n’était pas comptabilisée, mais 3 pilotes de Formule 1 ont tout de même participé. D’ailleurs, l’évènement a été un tel succès que la F1 prévoit organiser d’autres courses du même genre avec l’ensemble des pilotes de la série F1. Qui sait, peut-être que d’autres sports vont prendre exemple sur la Formule 1 le temps que la crise du Coronavirus soit terminée!

Si les évènements actuels et à venir dans les prochaines semaines sont tous annulés ou reportés, certains croient que la crise du Covid-19 va durer bien plus longtemps et c’est pour cette raison que les organisateurs de la célèbre course des 24 Heures du Mans croient qu’il serait préférable de remettre ce dernier à plus tard. Pour le moment, les dates prévues pour la course sont le samedi 13 juin et le dimanche 14 juin 2020, mais au rythme où le Covid-19 évolue, tout porte à croire que la situation pourrait ne pas être totalement réglée à ce moment. En fait, c’est surtout par mesure préventive que les organisateurs étudient le tout à l’heure actuelle.

Les constructeurs et les banques sont là pour vous aider

Vous avez probablement entendu parler de ça, mais je vous confirme qu’il est possible de téléphoner à votre créancier pour prendre arrangement avec ce dernier en ce qui concerne le paiement de votre véhicule. Ford a été l’un des premiers à prendre des mesures à cet égard, mais il faut savoir que le constructeur américain possède sa propre entreprise de financement, ce qui a certainement facilité la décision. Ford vous propose ainsi de pousser vos paiements jusqu’à 3 mois, car pour le moment, on ne sait pas trop quand cette crise va prendre fin. Au niveau des banques, nous avons encore très peu d’informations sur les formes de soutien qui vont être appliquées, mais on peut s’attendre à quelque chose de similaire à ce que propose Ford.

Sur le plan local

Au moment d’écrire ses lignes, les concessionnaires ont reçu l’ordre de fermer leur salle d’expositions aux acheteurs potentiels, mais ces derniers peuvent toujours vendre des véhicules en ligne. De plus, tout ce qui touche à la mécanique demeurera ouvert dans la majorité des concessionnaires puisqu’il s’agit d’un service essentiel selon le gouvernement. Inutile de vous dire que tout ça peut forcément changer dans les prochains jours, car à l’heure actuelle, de nouvelles mesures sont adoptées chaque jour en fonction de la propagation du virus. À suivre…

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER