Dodge : 8 950 chevaux pour 2021

   09 Juillet 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Après avoir été longtemps le mal aimé des marques du groupe FCA, Dodge brille de son plein potentiel maintenant et comment la division a telle pu y arriver vous vous demandez ? Eh bien, figurez-vous que Dodge a tout simplement éliminé tout ce qui était économique à la pompe, pratique, fonctionnel et sécuritaire pour se concentrer sur la force brute, le caractère et la passion. Je sais, ça n’a aucun sens, mais ce sont parfois les choses les plus ridicules qui prennent leur envol et c’est exactement ce qu’on a pu observer chez Dodge dans les dernières années.

La première chose qu’on apprend sur la gamme 2021 du constructeur américain, c’est que le Journey et la Grand Caravan ne font plus partie de l’équation, ce qui nous laisse avec 3 modèles seulement, soit la Charger, la Challenger et le Durango. Bon d’accord, je vous ai un peu menti tout à l’heure lorsque je vous ai dit que la sécurité, les aspects fonctionnel et pratique ne sont plus d’actualité chez Dodge puisque le Durango est encore là. Toutefois, lorsqu’on voit que le VUS du constructeur américain offre désormais 3 V8 de performance contre un seul V6, on comprend vite pourquoi les 3 caractéristiques dont je viens de vous parler sont loin d’être une priorité pour Dodge.

8 950 chevaux !

Passons aux choses sérieuses et parlons des chiffres puisque le constructeur américain nous annonce une puissance totale combinée de 8 950 chevaux, ce qui est énorme considérant qu’il n’y a que 3 modèles pour la combler. Toutefois, vous allez voir que Dodge a amplement les moyens d’arriver à son objectif.

A lui seul, le Dodge Durango 2021 offre une fourchette assez impressionnante de motorisation. Toutefois, c’est la version SRT Hellcat qui s’ajoute à l’équation cette année qui nous intéresse tout particulièrement puisque cette dernière est propulsée par un moteur suralimenté V8 de 6.2 litres qui affiche une puissance de 710 chevaux et 645 livres-pied de couple. Par contre, il y a un «mais» puisque le constructeur américain ne pourra offrir cette version du Durango que pour 6 mois, car ce dernier ne respectera plus les normes minimales d’émission de gaz à effet de serre à partir de l’été 2021. Souhaitons simplement que Dodge trouve une solution, car ce Durango Hellcat risque d’être très populaire même si on s’attend à une fourchette de prix qui varie entre 100 000$ et 150 000$. Selon les dires du constructeur américain, le Durango Hellcat est en mesure de boucler le 0-100 en seulement 3.5 secondes en plus d’abattre le ¼ de mile en 11.5 secondes. Pour ce qui est des autres versions, on a toujours droit au V8 de 6.4 litres qui développe 475 chevaux et 470 livres-pied de couple, au V8 de 5.7 litres qui affiche une puissance de 360 chevaux et 390 livres-pied de couple ainsi qu’au V6 de 3.6 litres de 295 chevaux et 260 livres-pied de couple.

En ce qui concerne la Charger, on peut dire que Dodge a compris que les clients en veulent toujours plus et c’est pour cette raison que la berline du constructeur américain bénéficie elle aussi d’une version Hellcat Redeye de 797 chevaux pour 2021. La version régulière Hellcat affiche quant à elle une puissance de 717 chevaux. Le modèle Scat Pack a droit à 485 chevaux. Ajoutez à tout cela le modèle R/T avec ses 370 chevaux et les 2 moteurs V6 de 3.6 litres qui affiche une puissance respective de 300 et 392 chevaux.

Maintenant, il reste la Challenger et sans surprise, cette dernière augmente encore en puissance cette année. Il vous sera désormais possible de commander une version SRT Super Stock développant 807 chevaux. La puissance des autres motorisations n’a pas encore été annoncée, mais on s’attend à de petites améliorations à tous les niveaux et c’est ce qui nous permet d’arriver à un total de 8 950 chevaux ! C’est à croire que Dodge ne voulait pas franchir le cap des 9 000 chevaux. Quoi qu’il en soit, le constructeur américain nous prouve qu’il faut parfois mettre la raison et la logique de côté pour réussir. Disons simplement qu’avec des V8 suralimentés de plus de 700 chevaux dans chaque modèle, la gamme Dodge a de quoi séduire n’importe quel adepte d’automobile.  

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER