Dodge Challenger 2021 : une nouvelle peinture dorée

   19 Décembre 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier

La Dodge Challenger est un succès sur toute la ligne et je vous dirais même qu’elle devient de plus en plus populaire avec les années. Il faut dire que ses performances à couper le souffle, son allure rétro, ses caractéristiques impressionnantes y sont pour quelque chose. Néanmoins, s’il y a un élément que je préfère par-dessus tout de la Dodge Challenger, c’est la flamboyante palette de couleurs qu’elle propose. Alors que la majorité des voitures sur le marché ont du mal à vous proposer des teintes autres que noir, blanches ou grises, Dodge, lui, n’a clairement pas peur que ses voitures se fassent remarquer avec des couleurs comme le mauve, le bleu ciel, le vert lime ou encore le orage mangue.

Le constructeur américain a décidé d’étendre son offre pour 2021 avec l’ajout d’une nouvelle couleur dans la gamme de la Challenger, soit Gold Rush, ou Ruée vers l’or si vous préférez. Cette peinture a déjà été proposée sur les versions les versions T/A, T/A 392, SRT Hellcat et SRT Hellcat Redeye en combinaison avec l’ensemble 50e anniversaire.  

Cette fois-ci, la couleur Gold Rush sera disponible sans l’ensemble 50e anniversaire, mais il y a un « mais ». Pour bénéficier de cette nouvelle teinte, vous devez aussi choisir l’ensemble capot noir satin, le toit noir satin et le couvercle de coffre noir satin. Bien qu’il n’y ait aucun coût supplémentaire au niveau de la couleur Gold Rush en tant que telle, les 3 options avec lesquelles elle peut être combinée ajoutent un supplément de 3 495 $ US à la facture. Néanmoins, ce n’est pas une mauvaise chose puisque ces éléments donnent une sacrée gueule à la voiture du constructeur américain.

La couleur dorée Gold Rush n’est pas la seule nouvelle option que la Dodge Challenger 2021 propose. Cette dernière notamment droite à de nouvelles pneumatiques dans certaines versions ainsi que de nouvelles jantes. Les versions GT AWD et SXT AWD viennent désormais avec des jantes de 20 pouces de série et vous pouvez aussi commander un ensemble de frein de performance Brembo sur les versions Scat Pack et SRT.

Des motorisations à faire rêver

Avant d’être un journaliste automobile, je suis avant tout un passionné et je peux vous dire que j’ai du mal à rester objectif chaque fois que je prends le volant d’une Dodge Challenger, surtout lorsque les lettres SRT sont de la partie si vous voyez ce que je veux dire. Bref, tout ça pour dire que je comprends parfaitement ce qui mène les acheteurs à choisir ce modèle plutôt qu’un autre véhicule, mais s’il n’y a aucune raison logique de le faire. Heureusement, la Dodge Challenger offre une vaste gamme de motorisation, ce qui permet de rejoindre un plus grand nombre d’acheteurs.

Dans sa version d’entrée de gamme, la voiture musclée du constructeur américain est propulsée par un moteur V6 de 3.6 litres qui affiche une puissance de 305 chevaux et 268 livres-pied de couple, ce qui est déjà impressionnant et on ne se trouve qu’au bas de l’échelle ici. Vient ensuite le premier d’une longue série de V8 avec le légendaire moteur Hemi de 5.7 litres qui affiche une puissance de 372 chevaux et 400 livres-pied de couple. On passe ensuite au moteur V8 de 6.4 litres développant 485 chevaux et 475 livres-pied de couple. L’option suivante ajoute les lettres SRT à la formule, ce qui nous mène vers une première version du V8 de 6.2 litres qui affiche une puissance de 717 chevaux et 656 livres-pied de couple grâce à un énorme compresseur volumétrique. Vient ensuite la version Hellcat Redeye avec ses 797 chevaux et 707 livres-pied de couple. Et comme si ce n’était pas encore suffisant, le constructeur américain a ajouté une nouvelle version SRT Super Stock pour 2021 et cette dernière a droit à une puissance de plus de 807 chevaux et 707 livres-pied de couple. Au final, il ne semble y avoir aucune limite à cette folie et je dois dire que c’est parfait ainsi.



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

 

Nos autres inventaires de Dodge