Dodge Charger et Durango Pursuit 2021

   16 Septembre 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Après les versions grand public, c’est maintenant au tour des véhicules d’urgence de faire leur entrée sur le marché. Ainsi, on vous présente aujourd’hui le Dodge Durango Pursuit ainsi que la Dodge Charger Pursuit, 2 véhicules qui risquent d’être particulièrement imposant sur la route cette année. D’ailleurs, si vous faites partie d’un corps policier et que vous êtes en charge dans achats, sachez que les banques de commandes sont déjà ouvertes pour ces 2 modèles.

Bien que les plateformes restent les mêmes, le Durango Pursuit et la Charger Pursuit ont droit à quelques améliorations communes pour 2021 dont une toute nouvelle boîte de vitesse TorqueFlite à 8 rapports. FCA nous parle également d’un remaniement complet du rouage intégral qui est combiné avec le V6 Pentastar. Toutefois, il n’y a aucun changement au niveau du V8 Hemi de 5.7 litres qui est toujours offert uniquement en version à rouage à propulsion. D’ailleurs, la Charger a droit à une suspension perfectionnée, ce qui la rend plus agile et maniable, ce qui peut être très utile en situation de poursuite.

Le Durango

La première chose qui nous frappe en ce qui concerne le Dodge Durango Pursuit 2021, ce sont ses nouveaux phares qui ont littéralement du mordant. Cet élément ajoute du caractère au VUS du constructeur américain, comme si ce dernier en avait besoin. Tout comme c’est le cas avec la version grand public, la position du levier de vitesse a été améliorée pour le Durango Pursuit 2021, ce qui permet un meilleur espace intérieur pour les différents équipements que les forces de l’ordre peuvent utiliser dans l’exercice de leur fonction. Les sièges avant sont aussi différents de ceux qu’on retrouve dans le modèle de production pour garantir un accès à bord et une sortie plus facile aux policiers et le matériel utilisé pour recouvrir les sièges est aussi plus résistant.

Ce qui rend le Durango Pursuit particulièrement efficace, c’est le fait qu’il propose un système de climatisation à 3 zones, ce qui est très utile pour les unités K-9. De plus, le VUS du constructeur américain est capable d’atteindre une vitesse de pointe de plus de 210 km/h.

Une version Hellcat

Malheureusement ou heureusement pour les contrevenants, la version Pursuit n’aura pas droit au moteur Hellcat, mais ce dernier est disponible dans la version grand public du Durango 2021. Ce V8 suralimenté de 6.2 litres affiche une puissance de 710 chevaux et 645 livres-pied de couple, ce qui lui permet d’abattre le 0-100 en moins de 3.5 secondes en plus de compléter le ¼ de mile en 11.5 secondes. C’est particulièrement rapide pour un VUS de cette dimension et il y a fort à parier que certains propriétaires iront jusqu’à ajouter de la puissance à ce moulin comme c’est le cas avec la Challenger et la Charger. Ne soyez d’ailleurs pas surpris si quelqu’un vous dit que son Dodge Durango a plus de 1 000 chevaux sous le capot. Toutefois, la disponibilité du moteur Hellcat sera très limitée et de courte durée puisque la combinaison entre le Durango et cette motorisation ne rencontrera plus les normes en matière d’émissions de gaz à effet de serre seulement 6 mois après le début de son arrivée sur le marché. C’est donc dire que les quelques unités qui seront produites vont s’envoler pour bien plus que le prix e vitre affichée. D’ailleurs, si cette version vous intéresse, sachez que son prix de base s’élève à plus de 116 240$.

Pour le reste, le Dodge Durango 2021 propose toujours le classique moteur V8 de 6.4 litres qui développe 475 chevaux et 470 livres-pied de couple, le V8 de 5.7 litres de 360 chevaux et 390 livres-pied de couple et le moteur V6 de 295 chevaux et 270 livres-pied de couple.

Il s’agit d’une 3e refonte pour le Dodge Durango de génération actuelle depuis son arrivée sur le marché en 2011. On peut certaine conclure que c’est la dernière et que le constructeur américain devrait nous arriver avec une toute nouvelle plateforme plus moderne et aussi technologiquement plus avancée dans les prochaines années.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

 

Nos autres inventaires de Dodge