Dodge Durango Hellcat 2021 : déjà en rupture de stock

   29 Janvier 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Si vous n’étiez toujours pas au courant, Dodge a effectivement lancé une version Hellcat pour le Dodge Durango 2021. Toutefois, ne vous précipitez pas chez le concessionnaire pour le commander puisqu’il est déjà trop tard. En effet, FCA avait annoncé que le modèle serait uniquement disponible pour les 6 premiers mois de production lors de son grand dévoilement en raison de la réglementation de plus en plus sévère en matière d’émission de gaz à effet de serre. Il semble que toutes les allocations disponibles aient été réservées bien avant ce délai. On dit souvent que les bonnes choses sont éphémères et c’est le cas ici.

Le Dodge Durango n’est pas le premier véhicule à être victime de son succès comme on a pu le voir chez Chevrolet avec la nouvelle Corvette ou encore chez Ford avec les Mustang Mach-E et le nouveau Bronco. D’ailleurs, un autre exemple de voiture à série limitée dont la popularité a explosé est la Dodge Challenger SRT Demon. Alors que cette dernière affichait un prix de vente autour de 110 000$, il n’est pas rare de voir un exemplaire se vendre au-dessus des 200 000$ aujourd’hui. C’est un phénomène qu’on pouvait observer chez quelques voitures exotiques à production très limitée autrefois, mais le fait que ça arrive avec des véhicules grand public et de manière aussi récurrente aujourd’hui reste un mystère pour nous les journalistes. L’engouement des acheteurs pour des véhicules comme le Dodge Durango SRT Hellcat est sans précédent et c’est la preuve que les véhicules de performances qui défient toutes logiques ont encore leur place sur le marché.

Au-delà de la raison

Soyons honnête, qui a besoin d’un VUS capable de boucler le 0-100 en moins de 4.0 secondes, d’atteindre une vitesse de pointe de 290 km/h tout en faisant rugir un V8 capable de déployer 710 chevaux et 645 livres-pied de couple? La vraie réponse n’est personne, mais le fait est que lorsqu’on se retrouve avec un tel engin entre les mains, l’émotion est si forte qu’on oublie tout ce qui est logique et c’est pour cette raison que le Dodge Durango SRT Hellcat 2021 est aussi populaire. D’ailleurs, attendez-vous à ce que les concessionnaires prennent leur côté sur le prix de vente et je ne vous parle même pas du marché d’occasion où le VUS du constructeur américain risque de se vendre à gros prix alors que son prix de base neuf est de 101 991$, ce qui n’est déjà pas particulièrement abordable. Sans parler de toutes les options qui peuvent être ajoutées pour faire grimper la facture au-delà des 120 000$.

De manière générale, le Dodge Durango 2021 a bénéficié d’une 3e mise à jour depuis l’arrivée de la génération actuelle en 2011. Dans certains cas, on serait loin d’une bonne nouvelle, mais étrangement, c’est tout le contraire pour le VUS du constructeur américain dont la plateforme rayonne toujours autant. Personnellement, j’ai du mal à savoir comment Dodge pourra remplacer le Durango sans le dénaturer lorsque le moment sera venu. Enfin, qui sait, peut-être que le constructeur américain a un plan pour permettre au Durango de renaître sans perdre l’essence même de son succès.

L’effet Hellcat

Alors que la majorité des constructeurs mise sur l’électrification, l’efficacité générale, la turbocompression, la réduction des cylindrées et j’en passe, FCA, de son côté, équipe tous les véhicules qui le peuvent de son moteur Hellcat. Aujourd’hui, mis à part le Durango, le Jeep Grand Cherokee, le RAM 1500, la Dodge Challenger et la Dodge Charger peuvent être équipés de cette motorisation et je ne vous parle même pas du V8 de 6.4 litres qu’on retrouve même sous le capot du Jeep Wrangler désormais. Bref, c’est comme si on avait demandé à un enfant ce qu’il voulait pour Noël et qu’on lui offrait tous sur sa liste. Qu’il soit question d’une décision émotionnelle ou d’un risque calculé, chose certaine, les dirigeants de la marque ont vu juste et on peut s’attendre à ce que d’autres véhicules de la gamme FCA en bénéficient dans les prochaines années. Vous savez, on a tous évoqué à la blague la possibilité pour le constructeur américain d’offrir une version SRT ou même Hellcat de la Grand Caravan, mais le fait est que cette possibilité n’a jamais été aussi proche de la réalité qu’aujourd’hui. Qui sait, peut-être que c’est là le prochain véhicule de la gamme du groupe FCA qui va se faire greffer un V8 de 700 chevaux.



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

 

Nos autres inventaires de Dodge