Dodge Journey : l’heure de la retraite a sonné

   20 Juillet 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier

RAMond',serif;">Dodge a récemment dévoilé son alignement de machines monstrueuses pour 2021 et comme vous l’avez sans doute remarqué, il manquait 2 joueurs dans l’époque, soit la Grand Caravan et le Journey. Si la Caravan va renaître sous la forme d’une minifourgonnette Chrysler Pacifica d’entrée de gamme, le Dodge Journey, lui, ne sera pas renouvelé.

Débarqué sur le marché en 2007 tout juste au début de la crise économique, le Dodge Journey s’est avéré une excellente idée et ce dernier était particulièrement populaire à ses débuts. Il faut dire qu’avec son concept révolutionnaire se situant quelque part entre une minifourgonnette et un VUS, le Dodge Journey a vite séduit sa clientèle cible et même davantage. Le constructeur américain l’a équipé de ses meilleurs éléments de l’époque, soit le moteur de 4 cylindres de 2.4 litres et le V6 de 3.5 litres. En 2011, on lui a greffé le légendaire V6 Pentastar de 3.6 litres, le moteur qui a littéralement sorti FCA du trou.

Un avenir brillant

Dès ses débuts sur le marché, le Dodge Journey s’est imposé dans sa catégorie grâce à son aspect fonctionnel et ses nombreuses caractéristiques. En fait, à une certaine époque, ce dernier était si populaire qu’on pensait littéralement qu’il finirait par remplacer la Grand Caravan. Bref, comme vous le savez maintenant, le destin en a voulu autrement.

Le Dodge Journey a connu ses meilleures années de ventes entre 2011 et 2016, mais les choses ont commencé à moins bien aller à partir de 2017 et comme on peut s’en douter, les ventes en ont pris un sacré coup, surtout au Canada, un marché sur lequel le Dodge Journey a toujours été très constant. Le problème à mon avis, c’est d’autres gros joueurs sont arrivée sur le marché et la compétition est devenu de plus en plus féroce. Forcé de renouveler ses modèles les plus populaires comme le RAM 1500 et le Jeep Wrangler, FCA n’avait probablement pas les moyens financiers d’entretenir un véhicule comme le Journey et c’est pour cette raison que encore en 2020, le VUM du constructeur américain ne proposait qu’un moteur de 4 cylindres de 2.4 litres et une transmission automatique à 4 rapports seulement. Eh oui, le Dodge Journey a officiellement été le dernier véhicule sur le marché a proposé une transmission du genre. Quoi qu’il en soit, on comprend que FCA a simplement laissé ce dernier s’éteindre à petit feu et que les bonnes années du Journey sont loin derrière lui, mais ça ne veut pas dire pour autant que ce n’est pas un véhicule intéressant. En fait, si vous le considérez comme un véhicule d’occasion, vous ne serez certainement pas déçu, car ce dernier ne conserve pas très bien sa valeur. Bref, tout ça pour dire que vous pouvez dénicher un exemplaire en bon état, avec un niveau d’équipement impressionnant et peut-être même avec un kilométrage relativement bas pour une somme ridiculement peu élevée. Confort, fonctionnalité, sécurité, tout y est. Toutefois, si je peux me le permettre, je vous recommande fortement d’opter pour un modèle à moteur V6, car ce dernier est mieux réputé au chapitre de la fiabilité

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

 

Nos Dodge Journey 2020 en vedette!

Nos autres inventaires de Dodge