Dodge Viper : c'est fini

   18 Février 2017 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Ce n'est pas la première que la Dodge Viper nous fait ses adieux puisque la sportive du constructeur américain avait été retirée de la gamme Chrysler en 2010 après des ventes pittoresques. Néanmoins, depuis que le constructeur américain en collaboration avec Fiat avait décidé de ramener la Dodge Viper sur le marché. Toutefois, malgré un prix plus bas que jamais, un moteur de plus de 640 chevaux, des technologies à profusion, il ne semble que le règne de la Viper ce soit encore terminé puisque Chrysler vient d'annoncer qu'il ne renouvela pas le modèle l'an prochain.

On se rappellera que la Dodge Viper est arrivée sur le marché en 1992 grâce au célèbre Carrol Shelby. À l'époque, elle était dotée d'un V10 de 8.0 litres développant 400 chevaux, ce qui était tout fait monstrueux. En fait, ce qui faisait de la Dodge Viper une voiture aussi terrifiante, c'est le fait qu'elle ne proposait aucune aide à la conduite. On était véritablement laissé à nous même avec ces 400 chevaux de puissance brute. Il fallait vraiment savoir conduire pour mettre les mains derrière le volant de la Viper.

Un déclin prévisible.

Aujourd'hui, toutes les voitures sportives sont puissantes, de sorte que même avec 640 chevaux, la Dodge Viper n'a plus rien d'impressionnant. Surtout lorsqu'on sait qu'elle propose plus d'aide à la conduite qu'une voiture autonome. Bref, c'est pratiquement rendu aussi anodin de conduire une Dodge Viper qu'une Toyota Prius et c'est peut-être ce qui a fait en sorte que les adeptes de cette voiture mythique ont commencé à s'en délaisser.

Néanmoins, ce déclin de popularité n'est pas le fruit du hasard puisque Dodge aurait pu faire quelque chose pour rendre sa Viper plus intéressante aux yeux des consommateurs. Il n'y a qu'à regarder la Dodge Challenger dont on vient d'annoncer la version Demon qui possèdera un V8 de plus de 800 chevaux. La Viper fait presque pitié avec ses 640 chevaux. Dodge aurait très bien pu lui octroyer 200 ou 300 chevaux supplémentaires, mais il ne l'a pas fait pour une raison bien simple. Il semble que quelqu'un chez Fiat ait une grande influence sur la marque américaine et que cette même personne tire aussi les ficelles en ce qui concerne la Dodge Viper afin de protégé un joyau de la marque italienne la Ferrari F12. Cette dernière affiche à peu près les mêmes dimensions qu'une Viper et elle est propulsée par un moteur V12 à aspiration naturelle. Il aurait donc été i8nconsevable pour Ferrari qu'une voiture américaine représentée par un serpent soit plus performante que son prestigieux étalon de haute société italienne.

C'est la fin

De toute manière peu importe ce qu'on en dit, la décision a déjà été prise, la Dodge Viper ne sera pas de la gamme Dodge pour 2018. En revanche, il est possible que le constructeur américain travaille sur un projet futur pour ramener la Viper sur le marché, mais avec une formule assez différente. Tout comme vous, j'ai bien hâte d'en savoir davantage.

 

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

 

Dodge Viper
2005

65995 $
37562 Km

Dodge Viper
2004

49894 $
44508 Km