F-150 électrique : oui, mais pas avant 2022

   26 Juin 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier

RAMond',serif; mso-ansi-language: FR-CA;" lang="FR-CA">On peut dire que le Ford F-150 est au cœur de l’actualité dernièrement, surtout avec la nouvelle génération qui arrive cette année. Néanmoins, l’une des principales nouvelles caractéristiques du camion du constructeur américain, c’est sa nouvelle motorisation 100% électrique et selon les dires de Ford, cette dernière n’arrivera pas sur le marché avant 2022 en tant que modèle 2023.

Ford a déjà prouvé l’efficacité d’une motorisation électrique dans sa camionnette à plusieurs reprises en remorquant notamment plusieurs wagons de trains, ce qui représentait un poids total de plus de 1 million de livres. Dans la vraie vie, une telle masse ne pourrait être remorquée sécuritairement derrière une camionnette grand public, mais l’exercice n’en reste pas moins impressionnant pour autant et ça montre à quel point l’électricité est une énergie au potentiel particulièrement élevé.

Un plan d’électrification

Pour l’instant, le seul véhicule 100% électrique qu’on propose chez Ford et sa division de grand luxe, Lincoln, c’est le VUS Mustang Mach-e et laissez-moi vous dire que c’est un véhicule très impressionnant. Bien sûr, plusieurs véhicules hybrides enfichables ont fait leur entrée sur le marché cette année comme c’est le cas pour l’Escape, mais si Ford veut dominer le marché, il lui faut une camionnette 100% électrique, c’est un fait. Heureusement, ça va venir et assez rapidement, mais le constructeur américain semble vouloir laisser la nouvelle génération faire son entrée sur le marché avant de se lancer dans l’aventure de l’électrification totale. En fait, on peut présumer que Ford a déjà une longueur ou deux d’avance et que la prochaine refonte de mi-parcours du F-150 est déjà prévue pour le modèle 2023, ce qui va inclure du même coup la venue de la version électrifiée.

La compétition?

En ce qui concerne FCA, rien de bien concret n’a été présenté sur le plan d’électrification totale en ce qui concerne le RAM 1500. En fait, tout ce que le constructeur américain propose pour le moment, c’est un système hybride léger. Bref, c’est comme si la voie de l’électrification n’intéressait tout simplement pas FCA pour le moment. En revanche, chez General Motors, c’est une tout autre histoire. On sait que la camionnette GMC Hummer va faire son entrée sur le marché dans les prochains mois et que cette dernière est propulsée par un moteur de plus de 1 000 chevaux et de 11 000 livres-pied de couple. Sans parler du Tesla Cybertruck et ses autres compagnies indépendantes comme Rivian.

Ainsi, on peut dire que la décennie actuelle sera celle de l’électrification de la majorité des véhicules sur le marché et comme les camionnettes représentent une part importante du marché pour les constructeurs américain, la guerre risque d’être particulièrement féroce à ce niveau.

Maintenant, c’est bien beau tout ça, mais si les constructeurs automobiles ne supportent pas le développement des infrastructures en matière d’électrification, les acheteurs ne voudront pas opter pour ce type de produit. Comme dans toutes bonnes choses, les véhicules électriques ont leur lot d’adepte et ils rallient de plus en plus de monde à leur cause chaque année, mais vu tout ce qui s’en vient, les constructeurs qui veulent œuvrer dans le domaine des véhicules électriques devront faire preuve d’audace et de créativité pour convertir de nouveaux acheteurs.

Si vous aimez l’idée de l’électrification, mais que vous n’êtes pas prêt à passer à un véhicule 100% électrique, il y a toujours l’option d’un véhicule enfichable, ce qui sera aussi proposé avec les nouvelles générations du Ford -150 2021.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

 

Nos autres inventaires de Ford