Ferrari Omologata 2021

   07 Octobre 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Lorsqu’il est question d’automobile, Ferrari est de loin la marque la plus réputée et prestigieuse qui soit. Pour certains, c’est un rêve inaccessible alors que pour d’autres, c’est le symbole d’une réussite financière évidente. Néanmoins, le fait est que si votre compte en banque vous le permet, vous pouvez vous rendre dans n’importe quelle concession Ferrari et vous commander une voiture neuve selon vos spécifications, et ce, que vous soyez un riche homme d’affaires accompli ou un jeune Youtuber de 16 ans au succès frénétique. Bien entendu, Ferrari se réserve toujours le droit de vous poursuivre en justice si vos osé altérer son produit sur la place publique, mais au final, on peut dire que n’importe qui peut s’acheter une Ferrari et ça, c’est quelque chose qui a lieu de faire sourciller les puristes et les collectionneurs de voitures Ferrari.

C’est entre autres pour cette raison que la marque au cheval cabré a créé une division (One-Of) qui se spécialise dans la conception de voiture entièrement personnalisée et sur mesure pour ses clients les plus primés. On ne parle pas de série très limitée comme la Ferrari LaFerrari ou les plus récentes Monza SP1 et SP2, mais bien d’exemplaire unique. D’ailleurs, le tout dernier exemple de cette fantaisie italienne évolue sous l’appellation Ferrari Omologata qui se traduit littéralement par « Ferrari Omologuée ».  

Une transformation radicale

Au cas où vous ne l’auriez pas reconnue, la voiture qui a servi de base à la Ferrari Omologata est en fait une Ferrari 812 Superfast et croyez-moi sur parole lorsque je vous dis que cette voiture fait honneur à son appellation. Elle est propulsée par un gargantuesque V12 de 6.5 litres qui affiche une puissance de 789 chevaux et 530 livres-pied de couple, et ce sans aucune forme de suralimentation et aucun moteur électrique en accompagnement. Bref, c'est un troupeau de 789 chevaux pur-sang qui galopent jusqu’à un régime de 8 500 tours/min. Il n’y a littéralement rien qui se compare à la brutalité et la finesse d’une telle motorisation. Cette dernière est d’ailleurs jumelée à une boîte automatique à 7 rapports qui dirige toute la puissance vers les roues arrière. Heureusement, la sportive du constructeur italien a bien été dressée et malgré cette puissance phénoménale, elle arrive à conserver un maximum d’adhérence, ce qui lui permet de boucler le 0-100 en moins de 2.9 secondes en plus d’atteindre une vitesse de pointe de plus de 340 km/h. Bref, inutile de vous dire que Ferrari a tout simplement repris cette mécanique sans apporter de modification majeure pour la Ferrari Omologata.

Un classique moderne

Là où le constructeur italien concentre tous ses efforts, c’est sur le remodelage de la carrosserie. Ainsi, le design de la Ferrari Omologata a été fortement influencé par des voitures comme la 250 LM et la 250 GTO, 2 des voitures les plus prisées et dispendieuses de la planète à l’heure actuelle. D’ailleurs, il est intéressant de savoir que la voiture n’a pas été peinte en rouge Rosso Corsa, mais bien en rouge magma. Comme si cette couleur ne mettait déjà pas assez en valeur cette superbe carrosserie, la sportive italienne a également reçu quelques éléments décoratifs inspirés de la course automobile. Ce qui rend cette voiture encore plus spectaculaire à mon avis, c’est son habitacle où la couleur bleue est assez dominante et il n’est pas question d’un bleu marine subtile ici, mais bien d’un bleu électrique très voyant. Bref, c’est le genre de contraste qu’on ne voit pas souvent, mais c’est le genre de chose qu’on peut clairement se permettre avec une voiture unique.

Il y a fort à parier que cette superbe Ferrari Omologata va se distinguer et qu’elle aura une place de choix au centre de la collection qu’elle va joindre. D’ailleurs, l’acheteur de ce superbe bolide a préféré rester anonyme et tout ce qu’on sait, c’est qu’il s’agit d’un riche homme d’affaires européen qui a fait la demande à Ferrari pour qu’on lui fabrique une voiture sur mesure. De plus, impossible de savoir combien la voiture en question a coûté, mais on peut certainement imaginer que la facture s’élève à plusieurs millions de dollars.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER