Ferrari Portofino M 2021

   28 Septembre 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Pour la première fois depuis son introduction sur le marché en 2018, la remplaçante de la California, la Ferrari Portofino bénéficie d’une mise à jour. Il n’est pas question d’une refonte majeure ici, mais plutôt d’un lot d’améliorations sur le plan technologique et surtout, sur le plan mécanique. En fait, je crois que le terme approprié ici serait une évolution.

Parlons de la mécanique puisque ça reste tout de même l’élément clé du succès de chaque Ferrari et il est ici question d’un V8 biturbo de 3.9 litres qui affiche une puissance de 612 chevaux, soit 21 chevaux de plus que dans la version régulière de la Portofino. De plus, le tout est jumelé à une toute nouvelle boîte automatique à 8 rapports qui vient remplacer la boite à 7 rapports. Ferrari annonce une 0-100 en moins de 3.45 secondes, ce qui est particulièrement rapide pour un modèle qui se veut d’abord et avant tout une voiture de grand tourisme raffinée et confortable.

En ce qui concerne le design extérieur de la voiture, les améliorations sont assez subtiles et c’est tout à fait normal puisque la Portofino reste déjà l’une des plus belles voitures sur le marché. En fait, là où la version M nous apporte un peu de nouveau, c’est au niveau du parechoc avant avec des ouvertures latérales plus grandes, ce qui lui donne certainement plus de caractère.

Côté technologie, la Ferrari Portofino M reste particulièrement impressionnante avec un écran tactile de 10.3 pouces pour la console centrale, mais ce qui est encore plus intéressant et c’est l’écran de 7.0 pouces qui est offert en option et qu’on peut retrouver sur la cote passagère. C’est le genre de chose qu’on pourra s’attendre à retrouver dans toutes les Ferrari d’ici quelques années et qui sait, peut-être même chez la compétition.

Pourquoi la Portofino

Avec toute la variété qu’offre la marque italienne maintenant, je dois vous avouer que le choix est plutôt difficile et la Portofino M reste le modèle d’entrée de gamme en quelque sorte. Toutefois, elle n'a rien d’une voiture de base, mais si on en a les moyens, qu’est-ce qui pourrait nous amener vers cette dernière plutôt qu’un autre modèle ? Comme vous le savez probablement, la Ferrari Portofino n’est techniquement pas une grande sportive. Je sais, c’est 612 chevaux et son 0-100 en moins de 3.45 secondes en dit autrement, mais il faut savoir qu’elle fait d’abord et avant tout partie de la catégorie des voitures de grand tourisme. Autrement dit, si vous voulez aller jouer au Golf avec votre Ferrari, c’est possible. C’est une voiture raffinée et confortable avant tout. Néanmoins, comme il est question d’une Ferrari ici, elle bénéficie tout de même d’une mécanique particulièrement performante.

L’un des éléments les plus intéressants que propose la Portofino, c’est son toit rigide rétractable. Ce dernier peut d’ailleurs être abaissé en moins de 15 secondes, et ce, à une vitesse pouvant aller jusqu’à 40 km/h. Néanmoins, ce qui rend ce toit exceptionnel à mon avis, c’est plutôt le fait que la voiture est aussi jolie avec ou sans son toit, ce qui est très rare pour une voiture décapotable. Enfin, j’irais même jusqu’à dire que la Ferrari Portofino de manière générale est l’une des plus belles voitures disponibles sur le marché à l’heure actuelle.

La question qu’on doit se poser maintenant, c’est à savoir si le constructeur italien va aller plus loin en ce qui concerne la Portofino ou si ce dernier va tout simplement finir par la remplacer. Je sais qu’il est encore tôt pour parler de tout ça, mais il ne faut pas oublier que le constructeur italien est soumis à une certaine pression depuis que ce dernier est coté en bourse.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

 

Nos autres inventaires de Ferrari