Ferrari SP48 Unica : une voiture unique

18 Mai 2022 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Pour certains le fait de croiser une Ferrari est si rare qu’on a l’impression que toutes les Ferrari sont uniques ou très spéciales dans le pire des cas. Malgré une production de plus de 11 155 véhicules l’an dernier, il arrive parfois que certains modèles soient uniques dans leur configuration en raison de toutes les possibilités de personnalisations possible. Toutefois, même si une F8 Tributo bénéficie d’une configuration unique, elle n’en reste pas moins une Ferrari F8 Tributo. Au final, c’est une voiture que vous avez choisi d’acheter.

 

Lorsqu’on parle de voitures vraiment uniques chez Ferrari, ce n’est pas vous qui contactez le constructeur, mais plutôt l’inverse et croyez-moi, c’est un honneur que vous n’avez pas le droit de refuser sous peine de vous faire rayer de la liste des bons clients de la marque. Aussi barbare que cela puisse sembler, si Ferrari avait été un roi dans une autre époque et que vous aviez refusé sa demande, eh bien, vous auriez probablement souffert de la peine capitale. Bon, peut-être que j’exagère un peu ici, mais le fait est que Ferrari propose réellement à ses clients les plus fidèles de leur construire une voiture unique sur mesure et je ne crois pas dans l’histoire de la marque qu’un client ait pu refuser une telle opportunité.

 

La Ferrari SP48

 

La toute dernière création de la marque, c’est la SP48 Unica et même si cette dernière est basée sur la même plateforme que la F8 Tributo, elle est homologuée et reconnue comme une voiture unique, car elle a été fabriquée sur mesure. Vous aurez donc compris qu’on peut parler de cette voiture au singulier, car il n’y en a qu’un seul exemplaire. D’ailleurs, comme c’est le cas pour la majorité des projets issus du programme « One-Offs » de la marque italienne, l’heureux propriétaire de cette voiture unique a préféré rester dans l’anonymat, une décision que Ferrari respecte par-dessus tout.

 

La Ferrari SP48 est l’une des rares voitures uniques de la marque dont le design ne s’inspire pas forcément de modèles du passé. Son propriétaire a plutôt choisi un concept audacieux et futuriste. Il faut avouer que la voiture est sacrément impressionnante, et ce, peu importe l’angle avec laquelle on l’observe.

 

Fait intéressant, pour cette voiture, Ferrari a utilisé un procédé de prototypage en 3D, ce qui permet une plus grande précision dans la fabrication de certaines pièces notamment les prises d’air du moteur et la calandre. L’objectif de Ferrari était de donner l’impression que la SP48 a été « sculptée dans un seul bloc de métal » et je crois qu’on peut dire ici que c’est mission accomplie.

 

L’opéra classique

 

La nouvelle sportive unique du constructeur italien reprend essentiellement la même motorisation que la voiture sur laquelle elle est basée. On retrouve donc un V8 biturbo de 3.9 litres sou son capot. Ce moulin affiche une puissance de 710 chevaux et 568 livres-pied de couple. Le tout est jumelé à une boîte automatique à 7 rapports qui envoie la puissance aux roues arrière.

 

Maintenant, s’il y a de fortes chances pour cette voiture se joignent à une impressionnante collection et qu’elle ne sorte jamais par la suite, on espère un jour que quelqu’un va la croiser un jour sur la route et qui sait, peut-être même nous exposer davantage son concept, car Ferrari n’a dévoilé aucune photo de l’habitacle.

 

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER