Fiat prépare une 500 à 5 portes!

25 Janvier 2014 PAR Jean-Sébastien Poudrier

L’incontestable succès international de la toute dernière génération de Fiat 500 a permis au constructeur italien de développer plusieurs variantes à sa petite citadine dont une intéressante 500L qui offre 5 portes. Néanmoins, cette version de la 500 est beaucoup trop imposante ce qui a poussé Fiat à la création d’une 500 à 5 portes qui pourrait bien s’introduire sur le marché cette année. Rien n’est encore confirmé par le constructeur italien, mais cette petite 500 à 5 portes aurait certainement du succès au Québec.

La Fiat Punto prendra sa retraite cette année et le constructeur italien souhaite remplacer le modèle avec sa nouvelle 500 à 5 portes. Et ce n’est pas tout, car Fiat travaillerait également sur un multisegment appelé 500X. On peut donc dire que les choses vont de bons trains pour le constructeur italien avec sa petite citadine, mais Fiat n’est-il pas sur le point de pousser le bouchon un peu trop loin avec les nombreuses déclinaisons de sa 500?

Une compétitrice de taille

La Fiat 500 se veut une citadine chic, élégante et sportive et la seule autre voiture qui correspond à cette description est la Mini Cooper qui elle aussi se décline en de nombreuses versions. Le constructeur italien a donc donné le feu vert à ses ingénieurs et ses concepteurs pour imiter et surpasser tout ce qui se fait chez Mini, ce qui explique notamment le désir d’étendre sa gamme a un multisegment et une familiale 5 portes.

Parfaite pour le marché nord-américain

Si l’Italie n’est pas prête à recevoir une déclinaison familiale de sa légendaire 500, le Québec lui, l’attend avec impatience. La Fiat 500 est une petite voiture branchée, peu coûteuse à entretenir et elle ne manque pas de faire tourner les têtes. En revanche, sa seule version d’accueillir une famille est trop dispendieuse pour la majorité des foyers, ce qui la presque inutile. La nouvelle 500 à 5 portes ressemblera à une 500 allongées et son prix de base risque d’être nettement plus intéressant que celui de la 500L. En revanche, je crois que le constructeur italien sera plus prudent du côté mécanique, ce qui veut dire qu’il n’y aura que le petit moteur de 4 cylindres de 1.4 litre offert pour la 500 à 5 portes. Toutefois, la possibilité d’une version turbocompressée n’est pas écartée, mais cette dernière viendra se joindre à la gamme Fiat beaucoup plus tard à mon avis.

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER