Fini les moteurs à combustion en 2040

17 Mai 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Je sais, 2040 c’est encore loin et les choses ont le temps de changer d’ici, mais Honda fait partie de ces quelques constructeurs automobiles qui sont très sérieux dans leur approche face à l’électrification de leur gamme. De plus, il faut savoir qu’il y a une grande différence entre une électrification totale et le fait de dire au revoir aux moteurs à combustion tout simplement. Dans le premier cas, l’idée est d’offrir au moins une motorisation électrique pour chaque modèle, ce qui risque d’être une réalité très répandue dans les prochaines années. Dans le second scénario, on parle d’une approche plus radicale en éliminant tout simplement toutes les mécaniques à essence de l’équation se retrouvant ainsi avec des motorisations 100% électriques.

À priori, si Tesla a pu le faire, on peut croire que c’est assez facile pour les autres constructeurs de suivre le pas. Toutefois, il faut comprendre que Tesla est né comme une marque 100% électrique et il aura d’ailleurs fallu de nombreuses années à cette dernière pour devenir rentable. D’ailleurs, la liste de nouveaux constructeurs voulant proposer des mécaniques 100% électriques ne cesse de s’agrandir, ce qui vient ajouter de la compétition comme si ça pouvait aider.

Vous comprendrez donc que cela représente un réel défi pour une marque telle que Honda que d’effectuer un passage à l’électrique uniquement puisque le constructeur japonais cumule des dizaines d’années de succès avec des mécaniques traditionnelles et c’est d’ailleurs grâce à ses moteurs que Honda a fait sa popularité. Autant vous dire que la dernière chose que veulent les puristes, c’est de voir cet héritage disparaître au profit de l’évolution, mais il faudra vous y faire si c’est votre cas puisque c’est la direction que Honda a choisi.

2040

2040, c’est l’échéancier que Honda s’est donné pour ne plus produire un seul moteur à combustion et même si c’est encore loin, il faut commencer à faire des efforts dès maintenant. D’ailleurs, le plan du constructeur japonais prévoit que 80% de sa gamme de ses véhicules vendus en Amérique du Nord seront électrique avant 2030. Ce chiffre devrait passer à 100% avant 2035 et pour 2040, on vise l’ajout de modèle doté de pile combustible, une technologie qui en est encore à ses débuts à l’heure actuelle, ce qui ne l’empêche toutefois pas d’être très prometteuse.

Prendre le taureau par les cornes

Plusieurs grandes villes à travers le monde ont fait savoir qu’elles vont bannir les voitures à essence de leur territoire et certains gouvernements même ont annoncé vouloir en interdire la vente d’ici quelques dizaines d’années seulement. Ainsi, on peut dire que Honda fait preuve de proactivité en électrifiant sa gamme le plus rapidement possible.

Le constructeur japonais propose déjà une petite voiture électrique sur d’autres marchés et même si on aurait aimé voir cette dernière faire son chemin jusqu’ici il faudra faire preuve de patience avant que Honda nous présente ses premiers modèles 100% électriques. Toutefois, on sait que le constructeur japonais a conclu une entente avec General Motors ce qui devrait aboutir à plusieurs plateformes communes servant à accueillir de nouveaux véhicules électriques dont un nouveau modèle chez Acura dans les prochaines années.  Bref, tout ça risque de prendre beaucoup de clarté dans les années, voir les mois à venir lorsque les deux constructeurs vont nous en dévoiler davantage sur leur projet commun. On sait que Cadillac vient d’annoncer un premier VUS 100% électrique pour 2023. Ce n’est donc qu’une question de temps avant que le tour de Honda n’arrive. Dans tous les cas, ce partenariat risque de faire du duo GM/Honda l’un des plus prolifiques en la matière.



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER