Ford Bronco 2021 : le dévoilement official prévu pour cet été

   27 Avril 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier

De manière générale, Ford a une excellente capacité à maintenir de l’information secrète, mais il semble que le constructeur américain se soit fait prendre à son propre jeu en ce qui concerne le Bronco et le Bronco Sport, 2 véhicules qui se font attendre depuis bien trop longtemps déjà. Bref, comme vous le savez probablement, des photos-espionnes des 2 véhicules ont commencé à circuler sur la toile, ce qui a bien évidemment lancé la machine à rumeur. Maintenant, tout ce qu’on attend avec impatience, c’est que le constructeur américain procède au dévoilement officiel de ses 2 nouveaux VUS pour finalement connaître tous les détails au sujet de ces derniers et non pas seulement des informations qui ont été déduites par des espions ou des pros de l’informatique qui ont trouvé des anomalies dans le système du constructeur américain.

Pour l’instant, aucune date officielle n’a été annoncée par le constructeur américain, ce qui est tout à fait compréhensible vu la situation de la Covid-19, mais tout porte à croire que Ford serait tenté de présenter ses 2 VUS d’ici la fin de l’été malgré tout. Il faut bien que les choses avancent et le monde entier ne peut pas être mis sur pause trop longtemps. D’ailleurs, dans le cas précis de Ford, on sait que le constructeur américain a assez d’argent pour tenir jusqu’à l’automne sans production, mais disons simplement que cette situation est a évité. La production devrait d’ailleurs reprendre son cours dès le mois prochain, mais tout peut encore changer. Ford développe actuellement de nouvelles mesures de sécurité afin de réduire les risques de propagation de la Covid-19 au minimum pour ses employés lorsque ces derniers vont finalement regagner leur poste de travail.

Ce qu’on sait jusqu’à présent

Il va s’en dire que le Ford Bronco a fait couler beaucoup d’encre dans les derniers mois, et ce, particulièrement depuis que les premières photos-espionnes ont été dévoilées. Toutefois, le fait de pouvoir observer le produit final nous a permis de constater et de confirmer que quelques rumeurs à son sujet étaient bien vraies.

D’abord, il n’y a aucun doute sur le fait que le Ford Bronco soit un rival direct au Jeep Wrangler, au Toyota 4Runner ainsi qu’au Land Rover Defender. Sa garde au sol élevée et ses pneus gonflés à bloc laissent clairement voir qu’il s’agit d’un véhicule très compétent là où il n’y a pas de route. Les photos-espionnes laissent également croire qu’il y aura une version à 2 portes ainsi qu’une version à 4 portes. On s’attend également à ce que le Ford Bronco soit particulièrement facile à désassembler. Ce que je veux dire par là, c’est qu’il y aura des pièces amovibles comme les portes, le toit et peut-être même d’autre équipement qui sait. Finalement, on sait que le nouveau VUS du constructeur américain offrira une palette de 10 couleurs différentes pour son lancement dont, Blanc Oxford, Inconic Silver, Rouge Course et Gris Carbonisé. Sans parler des nouvelles teintes comme Cyber Orange, Bleu Antimatière, Gris Avion de Chasse et Zone 51.

Sous le capot

Aucune image actuellement en circulation sur le web ne laisse présager ce qui va se cacher sous le capot du Ford Bronco, alors on peut dire que le constructeur américain aura au moins réussi à conserver ce secret. Toutefois, on a de gros doutes sur les options que pourrait avoir choisis Ford à ce niveau. Autant vous dire maintenant qu’on s’attend à retrouver au moins une motorisation Ecoboost sous le capot du Bronco à commencer par le petit moteur turbocompressé de 4 cylindres de 2.3 litres qu’on propose déjà dans le Ranger. Ce moulin affiche une puissance de 270 chevaux et 310 livres-pied de couple. De plus, il ne faut pas exclure le V6 de 2.7 litres qui développe 325 chevaux et 400 livres-pied de couple de son côté.

Je crois que tout le monde est impatient de découvrir le Ford Bronco dans sa forme finale et surtout, de savoir quels seront les équipements que propose le VUS du constructeur américain. De plus, Ford n’a pas encore parlé de sa fourchette de prix, mais il y a fort à parier qu’il ne sera pas particulièrement abordable.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER