Ford Bronco 2021 : un exemplaire d’occasion vendu pour $126 500

20 Septembre 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Je me souviens d’une époque où magasiner un véhicule neuf était une affaire de négociation et que le prix final était généralement bien en deçà du prix de détail suggéré par le fabricant. À cette époque, les cours de concessionnaires abondaient d’inventaire et le prix des véhicules d’occasion était fortement à la baisse dans les premières années après sa sortie des concessionnaires. Néanmoins, la Covid-19 est arrivée et la pénurie de véhicules a suivi assez rapidement et cette combinaison a eu pour effet de considérablement faire augmenter le prix des véhicules d’occasion. En fait, il n’est pas rare de voir des gens payer plus pour un modèle d’occasion tout simplement parce que la disponibilité du modèle n’est quasi nul.

 

Avant, pour parler de véhicule qui augmente en valeur, il fallait aller chez Bugatti, Ferrari, Lamborghini ou d’autres marques du même statut. Encore là, ce n’était applicable qu’à certains modèles. Aujourd’hui, les gens sont prêts à payer 10 000$, 20 000$ et même plus de 30 000$ par-dessus le PDSF d’un véhicule sur le marché de l’occasion et on parle de modèle régulier comme la Corvette.

 

Un Ford Bronco à $126 000 US.

 

Le Ford Bronco vient à peine de débarquer sur le marché et l’engouement pour le modèle est particulièrement fort. Néanmoins, j’ai du mal à comprendre pourquoi quelqu’un irait jusqu’à payer $126 500 américains pour un modèle presque neuf dans une vente aux enchères et c’est pourtant ce qui est arrivé il y a quelques jours. Le modèle en question affichait un prix de vitre de $63 500, ce qui veut dire qu’il s’est vendu pour près du double de son prix réel. Je ne veux pas vous faire tomber en bas de votre chaise, mais ça représente une somme d’environ 162 200$ canadiens avec le taux d’échange actuel. C’est une somme colossale surtout pour un modèle dont la production n’est pas réellement limitée.

 

Le problème, c’est que Ford est incapable de répondre à la demande à l’heure actuelle et c’est tout à fait normal puisque le Bronco a déjà plus de 190 000 réservations devant lui. Certes, les concessionnaires proposent des unités disponibles maintenant, mais ce ne sont clairement pas les versions les plus intéressantes du lot. Ainsi, si vous souhaitez commander un modèle selon vos propres spécifications, il faudra prendre votre mal en patience. Enfin, ceux et celles qui en ont les moyens peuvent sortir leur chéquier pour se procurer un modèle d’occasion à prix fort et c’est la situation qu’on vit en ce moment. Le marché des véhicules d’occasions est littéralement dopé par une classe financière qui aurait normalement dépensé son argent ailleurs, mais qui se retrouve contraint à le dépenser sur le plan local en raison de la crise générée par la Covid-19? Bref, tout ça pour dire que ce Ford Bronco n’est pas le premier et c’est loin d’être le dernier exemple de même genre que nous allons voir dans les prochains mois à mon avis.

 

Si le Bronco vous intéresse toutefois, sachez qu’il y a plusieurs unités disponibles dans les concessionnaires automobiles au Québec en ce moment. Il y a plusieurs versions et 2 motorisations à commencer par un moteur turbocompressé de 4 cylindres de 2.3 litres. Ce dernier affiche une puissance de 275 chevaux et 315 livres-pied de couple. Il peut être jumelé à une boîte manuelle à 7 rapports ou une boîte automatique à 10 rapports. Les secondes options, c’est un moteur V6 turbocompressé de 2.7 litres qui développe 315 chevaux et 410 livres-pied de couple. Ici, il n’y a seulement que la boîte automatique à 10 rapports qui est disponibles. C’est d’ailleurs de cette dernière mécanique qu’était équipé l’exemplaire qui s’est vendu pour $126 500.

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

Nos autres inventaires de Ford