Ford Bronco 2022 : plus puissant qu’annoncé

31 Mai 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Avant même de pouvoir mettre les mains sur le volant d’un nouveau modèle qu’on adore, la première chose qu’on regarde ce sont les chiffres et comme ceux du Ford Bronco sont très impressionnants, on comprend pourquoi la popularité du modèle a pris son envol aussi rapidement. En revanche, il arrive parfois que les constructeurs automobiles se trompent en ce qui concerne certaines données relatives à leurs nouveaux modèles, car au final, c’est l’EPA qui doit approuver et homologuer le tout. L’autonomie et la consommation de carburant sont généralement les données qui sont le plus souvent inexactes, mais dans certains cas, il arrive que ça soit la puissance et c’est exactement ce qui est arrivé pour le Ford Bronco 2021.

L’ironie dans tout ça, c’est qu’il ne s’agit pas forcément d’une mauvaise nouvelle puisque cette fois-ci, Ford a été trop conservateur. En effet, il semble que le moteur d’entrée de gamme, à savoir le bloc turbocompressé de 4 cylindres de 2.3 litres affiche bien plus que les 270 chevaux et 310 livres-pied de couple annoncé par le constructeur. Selon le forum Bronco6g.com, la puissance réelle du moteur s’élèverait plutôt à 300 chevaux et 325 livres-pied de couple. C’est 30 chevaux et 15 livres-pied de couple qu’annoncé, une différence significative dans l’industrie de l’automobile et tout ça, en la faveur du client bien entendu.

Parlons du gros morceau maintenant, à savoir le V6 Ecoboost de 2.7 litres. Selon Ford, la puissance de ce moulin s’élèverait à 310 chevaux et 400 livres-pied de couple, ce qui est déjà plus que suffisant pour un véhicule de ce gabarit. Néanmoins, le forum Bronco6g.com a révélé que la puissance réelle de ce moteur avoisinerait plutôt les 330 chevaux et 415 livres-pied de couple, soit 20 chevaux et 15 livres-pied de couple supplémentaires, ce qui n’est pas rien.

C’est donc dire que les consommateurs et Ford y gagnent sur toute la ligne puisque le Bronco connaissait déjà un énorme succès avant même que ces nouvelles données ne commencent à circuler sur la toile. Maintenant, je crois qu’on peut se poser la question à savoir quelle est la prochaine surprise que Ford nous réserve en ce qui concerne son tout nouveau Bronco. Certaines rumeurs veulent que le VUS du constructeur américain soit bientôt révisé par le légendaire atelier de Carroll Shelby. Enfin, il est clair que tôt ou tard, la division Ford Performance elle aussi va s’attaquer au modèle qui mérite certainement toute son attention.

Une donnée difficile à évaluer

Il y a plusieurs façons de mesurer la puissance et l’une des plus populaires certainement, c’est celle qu’on appelle au moteur ou au vilebrequin. Toutefois, il faut savoir que cette dernière est différente de la puissance qu’on mesure aux roues comme lorsqu’on se rend chez un spécialise pour faire améliorer les performances de sa voiture. En général, on parle d’une perte de 10 à 15% de puissance entre le moteur et les roues. Les Britanniques ont eux aussi leur propre façon de mesurer à puissance (aux freins), ce qui donne un nombre généralement plus élevé que celui aux roues en raison du poids en moins de ces dernières, ce qui laisse plus de place à la livraison de la puissance. Toutefois, grâce aux nouvelles technologies et aux roues ultralégères en fibre de carbone, la réduction de puissance est nettement moindre qu’au paravent.



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

Nos autres inventaires de Ford