Ford dans la soupe chaude pour ses tests de consommation

   30 Avril 2019 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Les côtes de consommations de carburant sont très importantes pour les acheteurs et c’est quelque chose qui doit être soigneusement calculé faute de quoi les constructeurs fautifs peuvent faire face à des accusations très graves comme l’a appris Ford a ses dépens cette semaine.

En effet, le constructeur se retrouve face à la justice américaine dans une affaire de cote de consommation qui aurait été mal évaluée. Histoire de vous dire à quel point la situation est sérieuse, Ford est actuellement poursuivi au criminel. Ce qu’on lui reproche, c’est d’avoir déclaré des cotes de consommation sous-évaluée sur un grand nombre de ses modèles. Dis comme ça, ça à l’air de rien, mais c’est quelque chose que les autorités américaines prennent très au sérieux.

De son côté, le constructeur américain se défend en mentionnant le fait que les côtes de consommations ont été déclarées à de nombreuses entités et que certains comités comme celui de la California Air Resources Borad étaient au courant de la situation. D’ailleurs, le constructeur américain dit vouloir complètement coopérer avec le gouvernement pour régler la situation de la manière la plus transparente qui soit.

Pour l’instant, une enquête criminelle a été ouverte envers le constructeur américain pour les faits reprochés. Néanmoins, Ford a aussi ouvert sa propre enquête au mois de février dernier, car on commençait à s’intéresser à ses cotes de consommations mal calculées dès cette période.

L’un des véhicules les plus visés dans cette affaire reste le Ford Ranger 2019. Selon les autorités américaines, le constructeur n’aurait pris en compte que 2 facteurs pour calculer la consommation moyenne de sa camionnette puisque cette dernière ne propose qu’une seule motorisation et la même transmission. Ainsi, cela parait tout à fait logique pour le constructeur américain ne s’avoir considéré que le rouage dans son calcul.

Rappelons-nous que Volkswagen a dû payer des sommes colossales et même reprendre des véhicules pour avoir volontairement faussé des données en matière d’émissions de carburants. Heureusement, la situation est légèrement différente chez Ford puisque ce n’est pas le résultat, mais plutôt la méthodologie qu’on critique.

Bref, on peut difficilement prévoir comment tout ça va finir, mais il y a fort à parier que le constructeur américain va devoir rendre des comptes au gouvernement américain, mais surtout aux consommateurs.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

 

Ford Ranger
2019

51259 $
15 Km

Ford Ranger
2019

45689 $
0 Km

Ford Ranger
2019

49809 $
10 Km

Ford Ranger
2019

40239 $
0 Km

Ford Ranger
2019

42839 $
10 Km

Ford Ranger
2019

0 $
10 Km

Ford Ranger
2019

40364 $
10 Km

Ford Ranger
2019

38759 $
14 Km