Ford double son investissement en matière de véhicule électrique

   15 Février 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Peu s’en souviendront, mais la première voiture 100% électrique proposée par le constructeur américain est la Focus. Avec une autonomie largement inférieure à la moyenne et un coffre amputé par l’espace des batteries, inutile de vous dire que cette voiture a été distribuée au compte-goutte. Toutefois, elle a permis au constructeur américain de se familiariser avec ce type de motorisation et il aura fallu moins de 10 ans a Ford pour nous arriver avec un produit non seulement compétitif, mais aussi très provocateur. Vous aurez compris que je parle ici du VUS Mustang Mach-E qui a beaucoup fait jaser depuis son lancement officiel l’an dernier. D’ailleurs, avec du recul on peut dire que c’était une excellente décision du constructeur américain que d’utiliser l’appellation Mustang pour son tout premier VUS 100% électrique, car ce dernier a fait tout un tabac. Toutes les allocations disponibles pour l’édition spéciale de lancement se sont vendues en quelques jours seulement.

Tout ça nous amène à la nouvelle du jour et nous permet de mieux comprendre ce qui a motivé le constructeur américain a doublé son investissement dans le développement de technologies pour véhicules électriques. À la base, Ford avait planifié un budget de « seulement » 11 milliards de dollars pour sa division électrifiée, mais après s’être ravisé, le constructeur américain a décidé de doubler la mise.

Pour l’instant, il n’y a que le VUS Mustang Mach-E qui soit 100% électrique, mais le F-150 électrique devrait bientôt être dévoilé. Sans parler du Ford Transit électrifié qui devrait lui aussi débarquer sur le marché dans les prochains mois. De plus, Ford a élargi son offre en matière de véhicule hybride et de véhicules hybrides enfichables dans la dernière année.

Un rival de taille

Même si Tesla est sur toutes les bouches lorsqu’il est question de véhicules électriques, ce n’est pas là la plus grande compétition pour le constructeur américain. En fait, c’est plutôt General Motors qui représente la compétition la plus sérieuse qui soit pour Ford, car le groupe vient tout juste de lever le voile sur plusieurs nouveaux modèles électriques et je ne vous parle même pas du GMC Hummer EV dont les performances frisent le ridicule.

Prendre le taureau par les cornes

On sait que Ford a récemment mis terme à une entente avec l’entreprise Rivian qui se spécialise dans le développement de véhicule 0-100 électrique. Les 2 entreprises devaient d’ailleurs travailler sur une plateforme commune qui était été présenté chez Lincoln du côté de chez Ford. Néanmoins, tout a été annulé à ce niveau et il semble que Ford ait décidé de se lancer dans l’aventure tout seul, ce qui n’est pas forcément une mauvaise chose. D’abord, le constructeur américain a prouvé que ses motorisations électriques sont très efficaces autant au chapitre de la performance qu’en matière d’autonomie.

Ainsi, on peut s’attendre à ce que Ford propose de nouvelles plateformes destinées à la production de véhicules 100% électriques dans les prochains mois. Tout porte à croire que ces plateformes seront d’abord testées chez Lincoln toutefois, car pour l’instant, la majorité des véhicules électriques qui ont du succès se situe soit dans une gamme de performance ou une gamme de luxe. Ces dernières permettent mieux de justifier le prix exorbitant qu’on demande pour les modèles aux données techniques les plus impressionnantes.

Ford devrait nous en dévoiler davantage sur son plan en matière d’électrification avec ce nouveau budget dans les prochains mois. En attendant, le Ford Mustang Mach-E 2021 est déjà disponible lui et les premières unités ont commencé à débarquer au Québec.  

Jean-Sébastien poudrier