Ford Escape PHEV : la production débutera en 2021

   20 Octobre 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Lorsque Ford a dévoilé la nouvelle génération de l’Escape, je dois dire que j’étais plutôt excité du fait que cette dernière effectue un retour dans le créneau des véhicules hybrides. D’ailleurs, ce qui m’a conquis, et je crois que je ne suis pas le seul, c’est l’annonce de l’arrivée d’une version PHEV. Toutefois, l’Escape a de nouvelles générations a fini par arrivée en concession, mais la version PHEV, elle nous a été promise pour plus tard, un plus tard qui vient d’ailleurs d’être reporté, une fois de plus.

Si vous êtes intéressé par le modèle, il faudra faire preuve de patience puisque la production du Ford Escape PHEV ne commencera pas avant janvier 2021. Bien entendu, Ford a voulu se faire rassurant sur le fait que les délais de livraison seront plus rapides qu’à l’habitude, mais pour rester conservateur, je crois que l’Escape PHEV n’arrivera pas au Canada avant le mois de mars ou le mois d’avril 2021. Toutefois, l’attente en vaut largement la peine à mon avis.

PHEV

Si vous lisez depuis tout le tout début sans savoir ce que signifie l’appellation PHEV, il s’agit simplement d’un acronyme qui se traduit de l’anglais par véhicule hybride électrique branchable. Autrement dit, c’est un véhicule qui peut fonctionner aussi bien en mode combinée qu’en mode 100% électrique. D’ailleurs, dans le cas de l’Escape PHEV 2021, on a droit à une autonomie de près de 61 kilomètres en mode 100% électriques grâce à une batterie de 14.4kWh. C’est plus qu’il n’en faut pour que vous effectuiez la majorité de vos déplacements quotidiens. Le reste de la mécanique du VUS du constructeur américain se compose d’un moteur à essence de 4 cylindres de 2.5 litres qui affiche une puissance de 165 chevaux et 155 livres-pied de couple et d’un moteur électrique de 118 chevaux et 129 livres-pied de couple. Toutefois, la puissance combinée de ces 2 motorisations est limitée à 221 chevaux, ce qui reste tout de même respectable pour un véhicule de ce genre.

Pour le moment, si vous êtes attiré par l’idée d’économiser du carburant et que la version hybride pouvait vous suffire, cette dernière est déjà disponible. Elle propose sensiblement la même combinaison mécanique que la version PHEV à l’exception du fait qu’elle ne peut pas fonctionner en mode 100% électrique.

Le Lincoln Corsair peut-être ?

Si vous êtes trop impatient et que vous désirez vraiment obtenir un véhicule PHEV, sachez que le Lincoln Corsair Grand Tourisme entrera en production le 9 novembre prochain, ce qui veut dire que les premières unités pourraient être livrées avant la fin de l’année. Toutefois, ce dernier est substantiellement plus dispendieux que l’Espace, un élément qu’il n’y a pas lieu de négliger.

Une compétition féroce

Les véhicules hybrides branchables sont de plus en plus populaires et il ne serait pas faut de croire que chaque VUS compact en offrira une déclinaison dans un avenir rapprocher. Néanmoins, pour le moment, le plus grand rival du Ford Escape PHEV reste le Toyota RAV4 Prime, un véhicule victime de sa popularité. Ironiquement, la production de ce dernier est déjà commencée, par la liste d’attente est si longue que vous avez plus de chance de prendre possession du Ford Escape PHEV en premier. Certes, le Rav4 Prime est plus puissant, plus compétent et il offre une autonomie légèrement plus élevée en mode 100% électrique. Néanmoins, au final les données techniques sont très semblables et l’Escape PHEV aura certainement l’avantage du prix de son côté avec un prix de départ de 37 549$ une fois que les rabais du gouvernement seront appliqués, soit près de 7 000$ de moins qu’on en demande pour le Rav4 Prime.



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

 

Nos autres inventaires de Ford