Ford et BlackBerry

   02 Mars 2014 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Ford pourrait conclure une entente avec la compagnie de téléphonie mobile BlackBerry qui serait chargée du développement de son fameux système SYNC. Le géant américain de l’automobile fait déjà affaire avec Microsoft, mais une foule de petits problèmes tels que le logiciel de reconnaissance vocale encore trop limité ou des bogues majeurs dans l’ordinateur de bord ont forcé les dirigeants de Ford à aller voir ailleurs tout simplement. BlackBerry, qui ne connait certainement pas ses meilleurs jours, serait plus abordable et pourrait pousser le système SYNC à un autre niveau.

La plateforme QNX de BlackBerry a déjà fait ses preuves dans de nombreux véhicules dont Acura, Audi, BMW et Land Rover, mais l’intérêt d’un constructeur américain pour ce dernier est encore plus favorable.

SYNC

L’implantation de QNX dans le système SYNC pourrait rendre ce dernier encore plus efficace et rapide et finalement mettre un terme aux nombreuses plaintes des clients de Ford à ce sujet. Sans compter que faire affaire avec BlackBerry en serait beaucoup moins coûteux que Microsoft, ce qui pourrait du même coup réduire les coûts liés à l’utilisation du système SYNC.

Selon Ford, plus de 7 000 000 de ses véhicules sont équipés du système SYNC à l’heure actuelle.

BlackBerry

Si cette alliance est profitable pour Ford, elle le sera très certainement pour BlackBerry qui a perdu près de 95 % de sa valeur dans les dernières années. La compétition est très féroce dans le domaine des télécommunications, particulièrement du côté des fabricants de téléphones portables qui doivent renouveler leur produit rapidement tout en innovant au même rythme, ce que BlackBerry n’est pas en mesure de faire. Néanmoins, l’entreprise canadienne a tout de même réalisé de bonnes choses comme BBM, son application mobile qu’on peut même télécharger sur le iPhone.

 

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER