Ford Explorer 2021 : des versions à propulsion et une nouvelle version hybride

15 Avril 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Nous avons été nombreux dans la communauté automobile a critiqué le fait qu’il n’y ait d’une seule version du Ford Explorer qui peut être combinée au moteur hybride, en l’occurrence la version Limited. D’ailleurs, il faut le savoir puisque le constructeur américain n’en a fait que très peu de publicité et ça nous a menés à nous poser la question suivante ; qu’est-ce que Ford cherche à faire avec son Explorer Hybride exactement ? Enfin, il semble que le constructeur américain ait fini par écouter son public et c’est pourquoi la motorisation hybride sera maintenant disponible sur une autre version, en l’occurrence le modèle Platinum ! Enfin, ne vous réjouissez pas trop rapidement puisque pour le moment, cette nouveauté sera seulement effective chez nos voisins du sud et il en va de même pour l’amélioration suivante.

En plus d’une nouvelle version hybride pour la version Platinum, cette dernière et la version ST auront droit à un rouage à propulsion seulement. Encore une fois, cette option n’est pas disponible au Canada et ce n’est peut-être pas une mauvaise chose au final puisque la majeure partie du pays est couverte de neige plusieurs mois par année, ce qui ne fait généralement pas un bon ménage avec un rouage à propulsion justement. Néanmoins, il y a certains États, chez nos voisins du sud, qui ne voient jamais la neige ou presque, car je dois rappeler qu’il a récemment neigé au Texas. Ainsi, inutile de vous dire que les camionnettes et les grands VUS dotés uniquement d’un rouage à propulsion sont nettement plus populaires chez ces derniers.

Plus de choix au Canada

Même si on doute fortement que Ford aille jusqu’à se risquer d’offrir un Explorer à roues motrices arrière seulement au Canada, rien n’est impossible il faut bien l’admettre. Toutefois, l’ajout du moteur hybride pour la version Platinum a nettement plus de chance de faire son chemin jusqu’ici puisque le marché Canadien est parmi les plus importants acheteurs de véhicules électrifiés au monde.  

Il faut savoir que la mécanique hybride que propose le Ford Explorer 2021 est de type léger puis qu’il n’est question ici que d’un moteur de 44 chevaux pour accompagner le V6 de 3.3 litres qui lui, affiche une puissance de 285 chevaux et 260 livres-pied de couple. Néanmoins, malgré sa modeste puissance, le moteur électrique a tout de même un impact positif sur la consommation moyenne du Ford Explorer puisque cette dernière se maintient à 10.1L/100km en ville et 9.0L/100km sur autoroute. Pour vous donner une idée de comparaison, le moteur turbocompressé de 4 cylindres de 2.3 litres, lui, affiche une consommation moyenne de 11.6L/100km en ville et 8.7L/100km sur autoroute. Il est vrai que ses chiffres sont semblables, surtout au niveau de la consommation sur autoroute, mais il faut comprendre que ces 2 mécaniques se comportent d’une manière bien différente l’une de l’autre et pour ma part, je préfère largement l’accélération et la force de couple généré par la combinaison hybride à celle d’une cylindrée plus modeste accompagnée d’un turbocompresseur.

Pour ce qui est des autres mécaniques que propose le VUS du constructeur américain, il y a un premier V6 biturbo de 3.0 litres qui affichent une puissance de 365 chevaux et 380 livres-pied de couple. Toutefois, si vous optez pour la version ST, vous aurez droit à un moteur V6 biturbo de 3.0 litres de 400 chevaux et 415 livres-pied de couple. J’arrive à peine à imaginer comment la nouvelle version à roue motrice arrière qui accompagne cette mécanique aux États-Unis doit être plaisante à conduire.



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

Nos autres inventaires de Ford