Ford F-150 2021 : un V8 de 4.8 litres

   02 Septembre 2019 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Ford est en pleine période de transition à l’heure actuelle et le constructeur américain exécute les phases les plus critiques de son plan d’action. Le fait d’éliminer la majorité des voitures de sa gamme et de retarder le dévoilement de nouveaux modèles comme le Bronco a suscité beaucoup de colère auprès des adeptes du constructeur américain. Néanmoins, il faut comprendre qu’une vague de nouveaux véhicules est sur le point de faire son entrée dans la gamme Ford et ce lot de nouveaux modèles va d’ailleurs être accompagné de caractéristiques plus intéressantes les unes que les autres.

La plus récente annonce du constructeur américain, c’est celle du remplacement du classique moteur V8 de 5.0 litres qui n’a tout simplement plus la cote auprès des acheteurs de F-150. Néanmoins, Ford ne laisse pas tomber les moteurs à 8 cylindres pour autant puisque le constructeur américain a décidé de miser sur un tout nouveau V8 de 4.8 litres. Si on en croit les rumeurs qui circulent actuellement sur la toile, ce nouveau moulin devrait afficher une puissance de 420 chevaux et 420 livres-pied de couple.

Si vous voulez mon avis, ces données sont beaucoup trop équilibrées pour qu’il s’agisse d’un moteur à aspiration naturel. Du moins, si c’est le cas, ce dernier n’agit clairement pas seul. C’est avec mes connaissances dans le domaine mécanique que je peux vous garantir que ce moteur V8 de 4.8 litres sera accompagner d’une légère forme de suralimentation, car une motorisation régulière affiche généralement un nombre de chevaux-vapeur plus élevé par rapport au couple moteur. Il y a quelques exceptions à la règle, mais le V8 de 4.8 litres de 420 chevaux et 420 livres pied de couple est plus puissant que l’actuel moteur V8 de 5.0 litres de 395 chevaux et 400 livres-pied de couple qu’on retrouve dans le F-150 2020. Ainsi, soit le constructeur américain a opté pour un taux de compression ridiculement élevé, soit ce dernier s’est permis d’ajouter une forme de propulsion électrique légère un peu comme c’est le cas chez RAM, car je doute fortement qu’un V8 de 4.8 litres bénéficie d’un turbocompresseur ou d’un compresseur volumétrique. Enfin, si c’est le cas, sa puissance serait largement supérieure à 420 chevaux et 420 livres-pied de couple.

Cette nouvelle motorisation devrait faire son entrée sur le marché en même temps que la prochaine génération du Ford F-150 2021. Bien que le constructeur américain n’ait rien annoncé d’officiel à ce sujet, on s’attend à ce que la camionnette F-150 2021 soit dévoilé dans l’un des prochains grands Salons de l’automobile et toute porte à croire qu’il s’agira de celui de New York ou Détroit.

Et le Raptor dans tout ça?

Le mystère plane toujours en ce qui concerne la prochaine génération du Ford Raptor, mais selon les rumeurs les plus populaires Ford aurait finalement décidé de délaisser le V6 Ecoboost au profit d’un V8. Le seul problème, c’est que le constructeur américain propose maintenant 3 moteurs V8 et que chacun d’entre-deux a ce qu’il faut pour se loger sous le capot du Raptor. Il est certain que le nouveau moteur V8 de 4.8 litres est le moins puissant du lot, mais avec une forme de suralimentation supérieure, son potentiel est infini. D’autres croient que Ford utilisera la même mécanique qu’on retrouve dans la nouvelle GT500, soit un V8 de 5.2 litres de 760 chevaux. Néanmoins, les rumeurs les plus populaires veulent que la prochaine génération de Raptor soit propulsée par le gargantuesque V8 de 7.3 litres qu’on retrouve désormais dans la Série F. Ce dernier affiche une puissance de 450 chevaux et 500 livres-pied de couple, et ce, sans faire le moindre effort, ce qui serait idéal pour un véhicule comme le Ford Rapport.

Des surprises, encore des surprises.

Je crois que ce qui cloche en ce moment pour Ford, c’est que la majorité des nouveaux véhicules à venir, soit le Bronco, la Mustang, le VUS basé sur la Mustang et le F-150 2021 partageront tous certains éléments sur le plan mécanique. Et il ne serait pas faux de croire que ce nouveau moteur V8 ponctuellement jumelé à un petit moteur électrique ait quelque chose à voir dans tout ça. Ainsi, ce modeste V8 de 420 chevaux et 420 livres-pied de couple représente peut-être l’avenir d’une grande partie de la gamme Ford à lui seul. Quoi qu’il en soit, c’est ce que nous allons découvrir assez tôt puisque 2020 arrive à grands pas et que le constructeur américain devra mettre ses cartes sur la table le plus rapidement possible pour avoir une longueur d’avance sur la compétition.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER