Ford F-150 Lightning 2022 : 44 500 commandes en moins de 48 heures

07 Juin 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

 

48 heures, c’est tout ce qu’il aura fallu pour que Ford n’enregistre pas moins de 44 500 réservations pour son F-150 Lightning, ce qui prouve encore une fois que le constructeur américain a pris la bonne décision avec ce nouveau modèle. Enfin, après l’immense succès du Bronco, du Mach-E, de la Ford GT et de la majorité des nouveaux véhicules que Ford nous a présentés dans les dernières années, je crois qu’on ne peut tout simplement plus doutez des aptitudes du constructeur américain en matière de marketing, de recherche et de développement de nouveaux produits. Le Ford F-150 Lightning n’est désormais qu’un exemple parmi tant d’autres, mais là où c’est différent pour le constructeur américain, c’est qu’il s’agit d’une déclinaison de son modèle le plus populaire, le F-150. Ainsi, même si tous les ingrédients du succès étaient réunis pour le F-150 Lightning, il n’y avait pas de place pour l’erreur.

Ford est ainsi le premier constructeur qui se risque à offrir une version 100% électrique de son modèle le plus populaire Pensez-y, c’est comme si Honda décidait d’offrir une version 100% électrique de la Civic. Enfin, ce n’est pas tout à fait la même chose puisque le Ford F-150 Lightning surpasse largement le concept du simple véhicule électrique. Ce que Ford a voulu prouver ici, et je crois sincèrement qu’il y est arrivé, c’est qu’il est possible d’offrir un véhicule électrique tout aussi compétent et polyvalent qu’un véhicule à essence. Se déplacer du point A au point B c’est une chose, mais de pouvoir utiliser son camion comme un véritable bureau, comme une génératrice pour des outils et que ce dernier soit capable de remorquer de la machinerie lourde, ça, c’est un exploit. C’est d’ailleurs ce qui nous fait penser que d’autres constructeurs vont eux aussi rapidement emboîter le pas. Ce n’est pas la première fois que Chevrolet nous parle d’un Silverado 100% électrique et même si RAM n’a pas encore véritablement abordé le sujet, je crois qu’on peut certainement s’attendre à une version 100% électrique de sa camionnette.

Plus qu’une simple question de politique

Je ne suis pas un expert en politique, loin de là, mais s’il y a une chose à laquelle je n’adhère pas, c’est la croyance que tous les véhicules vendus sur le marché seront électriques d’ici 2050, 2040 ou même 2035 selon ce que prétendent quelques villes. Vous savez comme moi que ce n’est qu’une question de marketing à l’heure actuelle et que le simple fait d’avoir bonne conscience parce qu’on roule avec un véhicule électrique a ses limites. En revanche, avec un camion comme le F-150 qui est réellement efficace et qui élimine quasiment toute possibilité de compromis, c’est une autre histoire. De plus, Ford a l’intention de considérablement améliorer la composition de ses batteries pour réduire au minimum l’impact écologique de leur fabrication, ce qui est actuellement le plus grand débat en cours en ce qui concerne les véhicules électriques.

Au final, peu importe pour quelles raisons Ford a décidé d’offrir une version 100% électrique de son camion, ce qui compte, c’est que plus de 44 500 personnes en ont réservé en exemplaire en moins de 48 heures et il y a fort à parier que Ford atteindra rapidement les 100 000 unités réservées. Je suis persuadé que la majorité des 44 500 personnes qui ont déjà réservé un exemplaire, peu n’était pas convaincu par le modèle avant même son grand dévoilement.  



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

Nos autres inventaires de Ford