Ford Maverick: un rappel pour 200 000 unités

11 Janvier 2024 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Ford a frappé un vrai coup de circuit avec le Maverick dont la popularité ne cesse d’augmenter depuis son lancement officiel. Il faut dire que la petite camionnette du constructeur américain œuvre un peu seul dans sa catégorie et son prix de départ est inférieur à celui de bien des VUS. Ce n’est donc pas étonnant que le Ford Maverick ait connu un tel succès aussi rapidement.

 

La camionnette du constructeur américain est malheureusement victime d’un important rappel qui touche plus de 200 000 unités à l’échelle nord-américaine. Au Canada, le rappel touche quelque 16 070 exemplaires.

 

Pour ce qui est du rappel, il est question d’un problème avec « le témoin des clignotants qui pourrait clignoter à la même vitesse lorsqu’une ampoule de clignotant fait défaut. Par conséquent, vous pourriez ne pas le remarquer lorsqu’une ample de clignotant ne fonctionne pas. La réglementation canadienne exige une modification de la vitesse des clignotants en cas de défaillance d’une ampoule.

 

Le rappel vise les modèles de 2022, 2023 et 2024. Si vous êtes propriétaires d’un Maverick potentiellement défectueux, Ford devrait communiquer avec vous directement par l’entreprise d’une lettre. Une simple mise à jour de l’ordinateur devrait régler le problème.

 

Un danger réel?

 

Bien que cela semble anodin, le fait de ne pas pouvoir correctement signaler qu’on veut tourner à droite ou à gauche peut entraîner des conséquences désastreuses. La communication est très importante entre automobilistes et les témoins de clignotants sont l’un des seuls moyens qu’on a pour signaliser nos intentions aux autres conducteurs.

 

Pourquoi le Maverick est aussi populaire

 

À mon avis, le succès du Maverick repose sur plusieurs éléments à commencer par sa fourchette de prix. C’est de loin le camion le plus abordable sur le marché. Ensuite, il est livrable avec un moteur de 4 cylindres de 2,5 litres accompagné d’un moteur électrique. Cette combinaison hybride offre une puissance totale de 191 chevaux. Sans compter que c’est ce qui permet au Maverick de conserver une consommation moyenne de 5,8 L/100 km en ville et 7,1 L/100 km sur autoroute. Le seul petit bémol, c’est que cette mécanique est uniquement disponible avec le rouage à traction.

 

Le petit camion du constructeur américain propose une seconde option aussi très populaire. Il s’agit du moteur Ecoboost de 4 cylindres de 2,0 litres. Ce dernier affiche une puissance de 250 chevaux et 277 livres-pied de couple. Ici, on a droit au rouage intégral.

 

Jean-Sébastien Poudrier

Nos autres inventaires de Ford