Ford Mustang Mach-e 2021 : son autonomie est certifiée

   19 Décembre 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Depuis son lancement officiel, le VUS Ford Mustang Mach-e 2021 ne cesse de nous impressionné et avec raison. À bien des égards, il d’agit d’une première compétition sérieuse pour les modèles Tesla, surtout avec la version GT dont les performances promettent de faire mordre la poussière à la majorité des voitures exotiques sur le marché. Après-tout, c’est d’une Mustang dont il est question ici et même si cette dernière n’a peut-être pas la forme de l’emploie, tout le reste est là pour prouver qu’elle mérite de faire partie de la famille Mustang.

Toutefois, il y a une donnée qui manquait jusqu’à récemment et c’est l’autonomie officielle du VUS du constructeur américain. Bien sûr, Ford nous a donné une estimation de la distance que peu parcourir chaque version du Mustang Mach-e 2021, mais tant que les données officielles de l’EPA n’étaient pas dévoilées, on ne pouvait pas vraiment se pencher sur le cas. Or, on connait maintenant les chiffres officiels grâce à l’Environmental Protection Agency des États-Unis ou l’EPA si vous préférez. Cette agence est en charge de certifier les données en ce qui concerne les nouveaux modèles sur le marché et ses tests sont parmi les plus précis sur le marché. L’objectif principal est de s’assurer que les véhicules respectent les normes environnementales en termes d’émissions de gaz à effet de serre, mais ça permet aussi de connaître un paquet de données sur les nouveaux véhicules.

En ce qui concerne la mécanique à rouage intégral et autonomie prolongées, on a droit à une autonomie de 249.8 miles selon l’EPA, ce qui correspond à 400 kilomètres. C’est dans la bonne moyenne, mais c’est tout de même moins que les 425 kilomètres d’autonomie annoncés par le constructeur américain pour cette option mécanique. Pour ce qui est de la version à autonomie prolongée et roues motrices arrière, on parle d’une autonomie de 288 miles, soit 465 kilomètres. C’est un peu moins que les 475 kilomètres annoncé pour cette version, mais on reste tout de même proche de cette performance.

La version régulière à rouage intégral annonce 211 miles d’autonomie, soit 340 kilomètres d’autonomie et la version régulière à roue motrice arrière propose 230 miles ou 370 kilomètres.

Au final, on constate que les chiffres de Ford sont assez près de ceux de l’EPA, ce qui veut dire qu’on peut se fié à ce que nous propose le constructeur américain de son côté.

Une gamme variée

Tout commence par la version Select à partir de 52 495$ et cette dernière propose déjà un électrique de série assez complet qui comprend notamment un tableau de bord numérique, et Ford Co-Pilot360. Vient ensuite la version Premium avec un prix de base de 60 745$. Cette version bénéficie d’une meilleure chaîne audio B&O, d’un hayon électrique et d’une foule d’autres commodités et éléments de confort du même genre. Finalement, on arrive à la version California Route 1 à 65 745$ qui fait office de version haut de gamme pour le moment avec un toit panoramique et certains équipements exclusif. Toutefois, d’autres modèles comme la version GT s’ajouteront à la formule dans les prochains mois et les rumeurs veulent que Ford travaille sur une version encore plus performante avec l’aide de la division Shelby. D’ailleurs, histoire de vous donner une idée de ce qui vous attend, rien que la version GT à elle seule affichera une puissance de plus de 459 chevaux et 612 livres-pied de couple, des chiffres très impressionnant pour un véhicule familial.

Comme je vous l’ai dit au tout début, je crois de ceux et celles qui croient que le VUS du constructeur américain mérite amplement d’être appelé Mustang.



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

 

Nos autres inventaires de Ford