General Motors : un nouveau moteur turbocompressé de 6 cylindres

15 Juin 2022 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Après le moteur diésel de 3.0 litres, le moteur turbocompressé de 4 cylindres de 2.7 litres, General Motors considère de nouvelles options pour alimenter ses camionnettes. Certes, l’électrification fait partie de l’avenir de la marque, mais le constructeur américain souhaite aussi conserver des motorisations à essence pour le moment, car ce ne sont pas forcément tous les acheteurs qui veulent opter pour une camionnette électrique.

 

Les moteurs V8 que propose General Motors dans ses camionnettes sont très puissants et efficaces, mais ils sont loin d’être bons pour l’environnement. C’est pourquoi le constructeur américain songe sérieusement à développer une nouvelle motorisation turbocompressée à 6 cylindres. Si cette idée vous a familière, c’est tout simplement parce que c’est un concept qu’on retrouve déjà chez plusieurs autres manufacturiers. Ford nous propose ses moteurs Ecoboost depuis des années et plus récemment, Stellantis et Toyota ont présenté de tout nouveaux moteurs du même genre. Ainsi, on ne peut pas dire que General Motors est particulièrement novateur dans son approche, mais le constructeur américain a généralement plus d’un tour dans son sac et c’est pourquoi je crois que plusieurs surprises sont à venir.

 

Un moteur déjà existant

 

Il faut savoir que même si on ne retrouve pas forcément ce genre de mécanique dans la gamme de camions du constructeur américain, General Motors propose déjà plusieurs options en matière de moteur turbocompressé de 6 cylindres dans sa gamme actuelle. En effet, on retrouve un V6 biturbo de 3.0 litres ainsi qu’un V6 biturbo de 3.6 litres chez certains modèles Cadillac. Ces motorisations ont une puissance qui varie entre 335 et 472 chevaux en fonction du modèle pour lequel vous optez. Ainsi, il ne serait pas difficile de croire que de telles motorisations puissent alimenter une camionnette pleine grandeur comme le Chevrolet Silverado ou encore le GMC Sierra.

 

Bien entendu, il n’y a aucune information officielle sur le sujet puisque cette nouvelle se base sur des rumeurs uniquement, mais on ne peut pas s’empêcher de croire que c’est quelque chose de très envisageable pour General Motors, surtout lorsqu’on sait que les règles en matière de gaz effet de serre sont de plus en plus sévères et que les choses ne vont qu’empirer avec le temps. Mettre un V8 puissant et performant dans une voiture sport ou un modèle à production réduite c’est une chose, mais lorsqu’on parle de véhicules de production de masse comme le Chevrolet Silverado et le GMC Sierra, ça en est une autre.

 

Nous devrions en savoir davantage dans les prochains mois puisque les premiers 100% électrique du constructeur américain vont débarquer sur le marché dans les prochaines années.

 

Pour ce qui est d’une nouvelle motorisation turbocompressée à plus faible cylindrée, ce qu’il faut comprendre c’est que General Motors vise avant tout une réduction des gaz à effet de serre. La consommation et les capacités de ce nouveau moteur devraient se rapprocher de ce qu’on nous propose déjà avec les V8 comme c’est le cas chez les autres constructeurs automobiles.

 

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER