Genesis GV70 2022

   05 Avril 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Genesis vient tout juste de lever le voile sur son second VUS, le GV70 et laissez-moi vous dire que le constructeur coréen marque de gros points ici. Ce dernier va évoluer dans l’un des segments les plus populaires à l’heure actuelle, mais le meilleur dans tout ça, c’est que le GV70 a tous les arguments nécessaires pour offrir une rude compétition à tous ses rivaux parmi lesquels on compte de gros joueurs comme le Mercedes-Benz GLC, le BMW X3, l’Audi Q5, l’Acura RDX et plusieurs autres.

La première chose qu’on peut se permettre de dire au sujet du GV70, c’est qu’il s’agit d’une réussite totale sur le plan esthétique et je dirais même que le constructeur coréen a pris de sacrés risques pour nous offrir un véhicule qui soit différent des autres et qui se distingue positivement de la masse. À l’avant, le Genesis GV70 2022 présente une immense calandre accompagnée de plusieurs ouvertures elles aussi très volumineuse, ce qui donne un sacré caractère à la fasse avant de ce dernier. D’ailleurs, on remarque aussi les phares inspirés de ceux qui ont d’abord été introduits sur la berline G80 de nouvelle génération.

Le second élément qui attire notre attention, ce sont les jantes qui auraient pu être franchement ordinaires dans leur forme, mais le constructeur coréen a ajouté un petit détail qui les rend plutôt intrigantes.  Les lignes latérales plongeantes du GV70 sont particulièrement dynamiques, mais l’élément qui nous surprend le plus, c’est le pilier C qui ajoute une forme d’arche à la silhouette, mais le plus surprenant, c’est que même si son design et son angle ne collent pas vraiment avec le reste du véhicule, c’est un élément qu’on ne peut s’empêcher d’apprécier. Finalement, la partie arrière est particulièrement sportive dans son design et j’irais même jusqu’à dire qu’elle nous rappelle sensiblement celle du Porsche Macan dans son allure générale. De plus, les feux arrière reprennent le même design que les phares et je dois dire que j’aime beaucoup le fait que l’échappement soit intégré à même la parechoc arrière.

Simple et élégant

Ce que j’aime particulièrement du design intérieur du Genesis GV70 2022, c’est qu’il ne ressemble à rien d’autre dans la catégorie tout en respectant les conventions. Le VUS du constructeur coréen nous propose un habitacle à la fois moderne et rétro. En fait, c’est comme si le designer s’était inspiré de certaines voitures des années 50 et je dois dire que c’est plutôt joli. Le meilleur dans tout ça, c’est que la finition semble irréprochable et la qualité des matériaux nettement supérieure à la moyenne. Ajoutez à cela le tableau de bord entièrement numérique et l’écran de navigation de 14.5 pouces et vous obtenez la formule du fait habitacle pour un VUS de luxe. Je suis impatient de voir les différentes configurations intérieures de matériaux que propose le VUS du constructeur coréen en personne.

Plusieurs versions

Genesis n’a pas encore dévoilé la fourchette de prix de son VUS, mais on sait que ce dernier sera disponible en 6 versions différentes pour 2022. Tout commence avec le modèle 2.5T Select AWD qui propose un équipement de série complet. Vient ensuite la version 2.5T Advanced AWD qui permet d’ajouter des sièges en vrai cuir, des sièges arrière chauffants, un toit panoramique et quelques options du même genre. L’ensemble 2.5 Advanced Plus AWD nous donne accès à l’affichage tête haute ainsi qu’une chaine audio Lexicon. Vient ensuite l’ensemble 2.5T Prestige AWD  avec une décoration plus sportive et élégante tout simplement. Les choses commencent à devenir sérieuses avec la version 3.5T Sport AWD qui nous donne accès à un moteur V6. Finalement, c’est la version 3.5T Sport Plus AWD qu’on retrouve au sommet de la gamme et cette dernière a véritablement de quoi faire de l’ombre aux Mercedes-Benz GLC AMG 43, Audi SQ5 et BMW X3 M de ce monde.

Côté mécanique, 2 options s’offrent à vous à commencer par un moteur turbocompressé de 4 cylindres de 2.5 litres qui affiche une puissance de 300 chevaux et 311 livres-pied de couple, ce qui est déjà très impressionnant. Ce dernier est combiné à une boîte automatique à 8 rapports et un rouage intégral de série. Finalement, la seconde option, c’est le légendaire moteur V6 de 3.5 litres qui, lui, développe 375 chevaux et 391 livres-pied de couple.



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER