Genesis : objectif 100% électrique pour 2025

11 Septembre 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Genesis est une entreprise jeune, mais on peut dire qu’elle s’est rapidement forgé une solide réputation. Certains diront que le constructeur coréen a même réussi en quelques années ce qu’il aura fallu plus de 40 ou 50 ans pour réaliser à des marques comme Mercedes-Benz, BMW et Audi. Ce n’est pas faut, mais ce n’est pas totalement vrai pour autant. Voyez-vous, même si Genesis est une marque que je respecte pour son modèle d’affaires, la qualité de ses produits et son image générique, je ne suis pas totalement en accord avec la direction qu’elle a décidé de prendre pour 2025.

 

Au cas où vous ne seriez pas au courant, Genesis vient d’annoncer que tous ses nouveaux modèles seront 100% électriques à partir de 2025. À mon avis, c’est trop tôt et même si certains constructeurs comme Tesla connaissent déjà beaucoup de succès avec une gamme 100% électrique, le problème ici, c’est que Genesis a débuté sa carrière avec des motorisations à essence. Ces motorisations sont solides et rendent les véhicules de la marque plaisants à conduire et surtout très abordables.

 

2025 à 2030

 

En ajoutant seulement des modèles 100% électriques et des modèles à piles combustibles à partir de 2025, Genesis pourra ainsi atteindre son objectif de n’offrir que des modèles 0 émission d’ici 2030. Toutefois, si vous lisez entre les lignes, vous aurez compris que les modèles à essence seront toujours disponibles après 2025. Genesis ne va simplement pas en ajouter des nouveaux, ce qui veut dire que vous pourrez continuer à profiter des modèles déjà existants et tout indique que le constructeur coréen va essayer de renouveler sa flotte tout entière ou en grande partie avant 2025.

 

La solution de l’avenir, vraiment?

 

Comprenez-moi bien, je ne suis pas contre l’électrification des véhicules, car cette technologie amène son lot de bonne chose, surtout dans un marché comme le nôtre où l’électricité est produite avec de l’eau, ce qui en fait l’une des formes d’énergies les plus propres au monde. Or, il faut savoir que ce n’est pas le cas partout. Certains pays ont recours à des usines au charbon ou même des usines nucléaires pour produites de l’électricité. D’ailleurs, je ne vous parle même pas du processus de fabrication des véhicules électriques et surtout de l’extraction des minéraux nécessaires aux batteries. Enfin, tout ça pour dire que les voitures électriques ne sont pas aussi bonnes pour l’environnement qu’on nous le laisse croire lorsqu’on regarde ça en grand. Maintenant, il faut savoir que les manufacturiers investissent de grosses sommes dans le développement de nouvelles batteries qui utilisent des matériaux plus propres, mais est-ce là suffisant, surtout lorsqu’on sait que d’autres manufacturiers travaillent sur le développement de carburant plus propre qui pourraient tout simplement remplacer l’essence?

 

Ce que je cherche à vous dire avec tout ça, c’est que les constructeurs automobiles doivent être prudent en ce qui concerne l’électrification de leur gamme, car les technologies évoluent rapidement et il ne serait pas faut de croire qu’une nouvelle forme d’énergie pourrait facilement remplacer tout ça. Dans le cas de Genesis, les motorisations à essence fonctionnent et je dirais même qu’elles sont très populaires. Si vous regardez bien ailleurs, la majorité des constructeurs parlent d’un plan 0 émission pour 2035 au plus proches pour se laisser le temps de réagir en cas de changement majeur dans les formes d’énergies pour propulser un véhicule.

 

Enfin, seul le temps pourra nous donner la réponse à cette question, mais du côté de Genesis, on a présenté un premier véhicule 100% électrique récemment à savoir le GV60. La popularité de ce dernier sera un bon indicateur pour savoir si la marque a pris la bonne décision en annonçant une électrification totale en aussi peu de temps.

 

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER