GM : un moteur diésel de 505 chevaux et 1 087 livres-pied de couple?

05 Octobre 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Les chiffres sont très importants lorsqu’il est question de camion pleine grandeur. La capacité de chargement, la capacité de remorque et surtout la puissance, voilà ce qui permet à un constructeur de se distinguer d’un autre. D’ailleurs, autant vous dire que cette guerre est de plus en plus féroce, de sorte que les choses ont pris des proportions ridicules et General Motors compte bien en rajouter une couche avec un nouveau moteur diésel encore plus puissant.

 

À l’heure actuelle, le camion du constructeur américain est propulsé par un moteur turbodiésel V8 de 6.6 litres qui affiche une puissance de 445 chevaux et 910 livres-pied de couple. Pour le commun des mortels, c’est une puissance largement suffisante, mais lorsqu’on est un propriétaire de camion, ces chiffres n’ont rien d’ahurissant. Voyez-vous, chez RAM on propose un moteur diésel à haut rendement de 400 chevaux et 1 000 livres-pied de couple et chez Ford, on a droit à un moteur diésel de 475 chevaux et 1 050 livres-pied de couple. Bref, j’imagine que vous comprenez mieux ce qui pousse General Motors à vouloir en offrir davantage.

 

505 chevaux et 1 087 livres-pied de couple

 

Pour l’instant, rien n’a encore été confirmé par le constructeur américain, mais plusieurs sources affirment que General Motors travaille sur la prochaine génération du moteur Duramax de 6.6 litres et que ce dernier pourrait afficher une puissance de 505 chevaux et 1 087 livres-pied de couple. D’ailleurs, ce n’est pas le fruit du hasard si ce sont ces chiffres qui ressortent du lot puisque l’objectif ici est bien clair, soit d’en offrir davantage que la compétition.

 

Il semblerait également que General Motors vise gros en ce qui concerne la capacité de remorquage de ce nouveau moteur diésel, puisque les rumeurs font mention d’un objectif de 40 000 livres. C’est énorme et c’est surtout supérieur à ce que propose la Série F Super Duty chez Ford avec une capacité de remorquage de 37 000 livres. Le plus ironique dans tout ça, c’est que les acheteurs qui utilisent les camions à leur pleine capacité sont assez rares et il ne faut pas oublier que les capacités maximales ne sont possibles que dans certaines configurations et que sous certaines conditions. Autant vous dire que ces chiffres, aussi élevés soient-ils, servent uniquement à générer de l’intérêt. Ça, c’est ce qu’on appelle un coup de makerting dans le jargon. Néanmoins, c’est une pratique courante et General Motors doit quand même jouer le jeu s’il veut arriver à séduire de nouveaux acheteurs. Toutefois, le constructeur américain ne peut pas seulement prétende que ses camions sont capables d’un tel exploit, car comme je l’ai dit plus tôt, même si ce n’est que très rare, il arrive que des acheteurs utilisent les pleines capacités de leur camion. Ainsi, General Motors doit s’assurer que ce dernier est en mesure d’offrir de telles capacités tout en conservant une certaine fiabilité et durabilité.  

 

Enfin, nous devrions en savoir davantage dans les prochains mois puisque selon plusieurs sources General Motors est à même de dévoiler cette nouvelle génération de moteur Duramax.

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER