GMC Hummer 2022 : un toit amovible

   01 Juin 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Le GMC Hummer n’est même pas encore arrivé sur le marché et ce dernier ne semble pas avoir fini de nous surprendre puisque nous venons tout juste d’apprendre qu’il pourrait bénéficier d’un toit amovible. Ce qui rend cette nouvelle particulièrement intéressante, c’est le fait qu’on offre déjà cette caractéristique du côté de Jeep avec le Gladiator, mais le constructeur américain parle également d’une version électrique de son côté. Ainsi, c’est à se demander si nous ne sommes pas en train d’assister à la course à la première camionnette 100% électrique à toit rétractable. En fait, c’est peut-être pour cette raison que General Motors a clairement fait savoir à son public que l’arrivée sur le marché du tout nouveau GMC Hummer ne serait pas retardée contrairement à bien d’autres modèles à travers ses différentes bannières.

Le plus ironique dans tout ça, c’est que ce toit amovible est loin d’être la caractéristique la plus impressionnante que va nous présenter le GMC Hummer 2022. En effet, selon les dires de la marque, sa camionnette 100% électrique afficherait une puissance de plus de 1000 chevaux et 11 500 livres-pied de couple et si vous vous posez la question, il n’y a pas de chiffre en trop. C’est aussi grâce à tout ça que le GMC Hummer sera capable de boucler le 0-100 en moins de 3.0 secondes, une marque qui est généralement réservée aux voitures les plus exotiques et sportives de la planète.

Des rumeurs

Pour l’instant, c’est à peu près tout ce qu’on sait sur le GMC Hummer, car le constructeur américain s’est avéré plutôt discret à son égard, mais plusieurs circulent au sujet du Hummer. Certains vont même jusqu’à dire que la marque pourrait renaître, mais ça, j’en doute fortement. En revanche, d’autres rumeurs font mention d’un VUS qui utiliserait aussi la même appellation, ce qui est déjà plus plausible en soi.

Un retour en arrière

La rumeur veut que ce soit Arnold Schwarzenegger qui ait démarré la tendance d’utiliser le Hummer comme véhicule de tous les jours en débarquant sur le tapis rouge à bord de l’une des versions militaires. Quoi qu’il en soit, c’est en 1992 que le Hummer H1 a fait son entrée sur le marché comme véhicule grand public. D’ailleurs, au cas où vous ne le sauriez pas, l’appellation Hummer est un acronyme pour High-Utility Maximum Mobily Easy Rider.

C’est en 1998 que General Motors est devenu le distributeur officiel de Hummer et il n’aura fallu que très peu de temps au constructeur américain pour en racheter l’entièreté des droits. C’est ainsi que Hummer est devenue une bannière officielle de GM en 1999. Néanmoins, ce n’est qu’à partir de 2002 que General Motors a lancé son premier modèle de nouvelle génération, le Hummer H2 et je vous dirais qu’aujourd’hui, c’est encore le modèle qu’on identifie le plus à la marque. Bien sûr, par la suite, il y a eu le H3, mais ce dernier est loin d’avoir connu autant de succès que le H2 et il n’aura été en production que de 2005 à 2010. Comme vous le savez probablement, General Motors a dû subir une importante restructuration à la fin des années 2000 et le constructeur américain s’est vu forcé d’abandonner la moitié de ses bannières en Amérique du Nord, ce qui incluait Hummer à l’époque.

Au final, les véhicules de la marque ont toujours été réputés pour leur surconsommation de carburant et leur dimension ridicule. En fait, lorsqu’on pensait à un véhicule polluant, le Hummer était la première option qui nous venait en tête. Bref, je peux vous dire que ça a été toute une surprise lorsque le constructeur américain a annoncé pour la première fois le retour du Hummer sous forme d’une camionnette électrique GMC et je dois dire que le concept est plutôt intéressant. Personnellement, je suis particulièrement impatient de découvrir le nouveau GMC Hummer et de mettre les mains derrière le volant.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER