Google lance Android pour Audi, Honda, Kia, Hyundai et GM

   26 Janvier 2014 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Cinq des plus importants constructeurs automobiles du monde ont récemment signé une entente avec le géant du web Google leur permettant d’intégrer le système Android à leur véhicule. De son côté, Google veut développer la connexion entre les appareils dotés du logiciel et les automobiles qui en bénéficieront, un peut à la manière de Apple. Quant aux constructeurs automobiles liés au projet, ils espèrent attirer une clientèle branchée avec un système auquel les consommateurs sont déjà habitués.

L’intégration d’Android dans une voiture sera bonificateur pour cette dernière, car Google entend développer des applications qui seront compatibles avec n’importe quel appareil équipé du système d’exploitation, ce qui pourrait permettre de littéralement contrôler sa voiture à distance. Certaines technologies le permettent déjà, mais ceux qui connaissent le logiciel iCloud de Apple comprendront ce que je veux dire par système branché.

Le téléphone

Nous sommes loin de l’époque du téléphone à cadran et Google vient encore une fois de le démontrer grâce à son système Androïd. La première des utilités du système installer dans les voitures sera bien évidemment de rendre la communication plus sécuritaire que jamais avec un système de reconnaissance vocale parmi les plus sophistiqués sur le marché. 

Androïd

Le logiciel d’exploitation a été développé par Google pour ses téléphones intelligents, mais il semble que son utilité dépasse largement cette vision. Des dizaines de millions de personnes sont familières avec Android, ce qui facilitera la transition du logiciel vers l’automobile.

L’association entre Google, Audi, Honda, Kia, Hyundai, GM ainsi que le fabricant de cartes graphiques NVidia a conduit à la création du « Open Automotive Alliance (OAA), ce qu’on pourrait résumer par l’univers du partage de technologie entre constructeurs automobiles.

À l’heure actuelle, chaque constructeur offre son propre ordinateur de bord avec un logiciel plus ou moins complexe à manipuler et plusieurs fonctions dont on ne connait pas l’existence. L’intégration d’Android à plusieurs modèles d’automobile permettrait donc aux constructeurs d’offrir un seul et même système d’exploitation pour leurs ordinateurs de bord. Sans compter que le géant Google pourrait rendre le tout nettement plus simple et rassembler chaque fonction sous forme d’application. Il s’agirait donc d’un standard que tout le monde pourrait utiliser. Cette technologie ne servirait donc pas à plaire uniquement aux technophile, mais bien à l’ensemble des conducteurs. Imaginez seulement les possibilités. On pourrait littéralement personnaliser sa voiture sur le plan virtuel et qui sait, peut-être qu’Android pourrait amener certains constructeurs à offrir des éléments physiques gérés par le logiciel.

 

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER