Gordon Murray fabrique une nouvelle voiture après la F1

   27 Décembre 2019 PAR Jean-Sébastien Poudrier

La Mclaren F1 a certainement marqué son époque pour avoir été la voiture la plus rapide du monde et même si elle ne l’est plus aujourd’hui, elle surpasse encore bien des voitures exotiques, et ce, même plus de 20 ans après la fin de sa production. Néanmoins, la McLaren F1 n’est pas la voiture dont nous vous parlons aujourd’hui, car cet honneur revient plutôt à l’homme derrière le bolide.

Gordon Murray était directeur technique chez McLaren dans les années 90 et c’est lui qui a été chargé de concevoir la F1, ce qui en a fait une véritable légende de l’automobile. L’ingénieur mécanique de formation a été impliqué dans plusieurs autres projets de design et de conception au cours de sa carrière et même s’il est âgé de 73 ans aujourd’hui, Gordon Murray est encore loin de la retraite. D’ailleurs, il travaille actuellement sur un nouveau bolide qui risque d’être spectaculaire!

T50

Comme vous avez certainement pu le deviner, T50, c’est le nom de cette nouvelle voiture sur laquelle travail Gordon Murray et comme vous avez pu le voir dans la photo, elle s’inspire fortement de la F1 au niveau de la forme, mais aussi dans les petits détails comme les fenêtres. De plus, cette nouvelle voiture sportive a droit à une configuration à 3 places, un élément pour lequel la F1 était spécialement reconnue. McLaren a d’ailleurs repris ce concept l’an dernier avec la Speedtail. Toutefois, la T50 est un projet sur lequel Gordon Murray travaille seul.

Le bolide de l’ingénieur mécanique sud-africain offrira bon nombre d’éléments à la fine pointe de la technologie comme un tunnel central qui permettra de mieux rediriger l’air sous et au centre de la voiture. C’est dans le tunnel de l’écurie Racing Point que ce dernier a développé cette technologie.

La T50 utilise un moteur V12 de 3.9 litres développés par Cosworth, vous savez cette compagnie qui a passé son existence à fabriquer des moteurs pour la course? On parle d’une puissance de plus de 700 chevaux et selon les dires de Cosworth, cette mécanique serait en mesure de grimper jusqu’à 12 100tr/minutes, des chiffres hors du commun mêmes pour une voiture de cette catégorie. Ce n’est pas tout puisque Gordon Murray a annoncé que sa voiture pèserait moins de 1 tonne lorsqu’elle serait complète, ce qui est assurément très léger, voir ridicule. Néanmoins, c’est ce qu’on annonce, et ce, grâce à l’utilisation massive de fibre de carbone et d’autres matériaux ultralégers. Ce n’est pas tout puisque le bolide en question va recevoir une boîte manuelle à 6 rapports.

La T50 s’inspire largement d’une voiture que Gordon Murray avait conçue dans les années 70, la Brabham BT46B

Quand il est trop tard

Alors qu’on vient à peine de découvrir cette superbe voiture, je dois malheureusement vous annoncer quelques mauvaises nouvelles à son sujet. D’abord, il y a le prix qu’on en demande et dans ce cas-ci, on parle de 2 millions de livres Sterling, ce qui représente environ 3.5 millions de dollars canadiens. Enfin, la somme qu’on en demande devrait être le dernier de vos soucis si vous êtes un acheteur intéressé, car le vrai problème, c’est que les 100 unités qui sont destinées à la production sont déjà toutes vendues.

Si l’histoire de la T50 est similaire à celle de la F1, on peut dire que les acheteurs du bolide ont réalisé un véritable investissement. Ironiquement, il fut une époque où la McLaren F1 se vendait pour des bouchées de pain malgré ses performances à couper le souffle et sa production limitée à 106 exemplaires très exactement. Comme l’histoire nous le dira plus tard, cette voiture est vite devenue prisée des collectionneurs et sa valeur surpasse aisément les 10 millions de dollars à l’heure actuelle. Ainsi, on peut croire que la nouvelle voiture de Gordon Murray subira le même sort.

On ne connait pas encore la vitesse maximale de cette voiture ni même ses données techniques en matière d’accélération, mais il y a fort à parier qu’elle sera ridiculement rapide. Enfin, peu importe quels seront les chiffres finaux, on peut dire que cette voiture est une réussite sur toute la ligne puisque la production tout entière est déjà vendue. Qui sait peut-être que l’ingénieur sud-africain Gordon Murray va donner une suite à la T50 en raison de la grande popularité de cette dernière.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER